Le projet de résolution que la Tunisie soumettra au Conseil de sécurité de l’ONU sur la cause palestinienne, a été au centre d’un entretien téléphonique vendredi soir entre le président de la République, Kais Saied, et son homologue palestinien, Mahmoud Abbas, indique la présidence de la république dans un communiqué.

« Il a été convenu lors de cet entretien de mener des consultations avec les pays arabes et tous les pays qui soutiennent le droit du peuple palestinien, avant de soumettre le projet de résolution à titre officiel au Conseil de sécurité », ajoute le communiqué.

Mahmoud Abbas a réitéré à cette occasion son « estime à la Tunisie pour sa position de soutien au droit palestinien inaliénable ».

Pour sa part, Kais Saied a renouvelé son invitation à son homologue palestinien à se rendre en Tunisie dans les meilleurs délais, indique le communiqué.

Le représentant permanent de la Tunisie auprès de l’Organisation des Nations Unies et du Conseil de sécurité, Moncef Baâti, démis de ses fonctions ce vendredi par le président de la République, avait présenté un projet de résolution sur le plan de paix du Président américain Donald Trump au Moyen-Orient dit « accord du siècle », le 28 janvier dernier, « sans se référer au ministère des Affaires étrangères ni consulter le groupe arabe et les pays qui soutiennent la cause palestinienne », selon une mise au point d’une source de la présidence.

Après le limogeage de Baâti, des consultations sont menées pour garantir les meilleures chances d’adoption du projet de résolution de la Tunisie, en sa qualité de membre non permanent, par le Conseil de sécurité lors de sa prochaine réunion prévue le 11 février, en présence du Président palestinien, Mahmoud Abbas, indique-t-on de même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire