L’ancien chef du gouvernement Hamadi Jebali a annoncé, mercredi, son intention de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle en sa qualité d’indépendant, relevant qu’aucun accord préalable n’a été convenu avec Ennahdha à ce sujet.
« En tant qu’ancien dirigeant du mouvement Ennahdha, je serais honoré de bénéficier des voix de ses électeurs », a-t-il déclaré mercredi lors d’une réunion à Sfax. Selon lui, le président de la République doit être indépendant, au-dessus de tous les partis et à l’écart des surenchères pour représenter toutes les classes sociales et être la voix des sans-voix.
Lors des prochaines élections, le peuple tunisien fera face à deux choix: soit le retour de l’ancien système, de la dictature et des lobbys corrompus, soit continuer le processus de réalisation des objectifs de la révolution, choix qui reste viable grâce à une élection et un vote conscients, a-t-il dit.
 » La Tunisie a besoin d’un projet national pour sauver le pays de la situation économique, sociale et sécuritaire qu’il traverse sous la conduite d’un président indépendant vis-à-vis de tous les partis « , a-t-il ajouté.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire