La direction de la pharmacie et du médicament relevant du ministère de la santé a appelé à la rationalisation de l’utilisation de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine et à ne le délivrer que sur ordonnance médicale assortie d’une note explicative durant 2 mois renouvelable en cas de besoin.

Elle a indiqué dans un communiqué publié vendredi, que cette mesure vise à éviter la mauvaise exploitation de ce médicament dans le contexte de la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus et à assurer une meilleure distribution du stock national pour le traitement des patients.

La direction de la pharmacie a souligné que les pharmaciens privés sont tenus d’inscrire les quantités délivrées sur l’ordonnance médicale, la date, et l’identité du demandeur et de prendre contact avec le médecin référent avant toute dispensation du médicament.

Évoquant les pharmaciens grossistes répartiteurs, la direction a recommandé que la vente de ce médicament doit être accompagnée des copies des ordonnances médicales délivrées ainsi que des bons de commande, outre l’élaboration d’un rapport mensuel qui sera remis à l’inspecteur régional.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire