Al Joumhouri appelle à limoger le ministre de l’Industrie

Le parti Al-Joumhouri a appelé vendredi à démettre immédiatement le ministre de l’Industrie de ses fonctions et à accélérer la levée de l’immunité d’un député de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Le parti réagit à des suspicions de corruption dans l’attribution par le ministère de l’Industrie d’un marché de fabrication de masques médicaux à un député du parti Al Badil.

« La crédibilité du gouvernement est désormais tributaire de la lutte contre les corrompus », a souligné le parti dans un communiqué.

Les services du ministre d’État auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption ont annoncé qu’une équipe relevant de la commission générale de contrôle des dépenses publiques effectuera une mission de contrôle sur la fabrication des bavettes non médicales et que cette équipe a commencé son travail.

De son côté, l’Instance nationale pour la lutte contre la corruption (INLUCC) a fait état d’une suspicion de corruption relative à deux marchés de fabrication de 30 millions de bavettes et de deux millions de masques au profit des ministères de l’Industrie, de la Santé et du Commerce.

L’INLUCC a affirmé avoir informé le chef du gouvernement de ces soupçons. Le dossier a été transféré au procureur de la République auprès du tribunal de première instance de Tunis pour diligenter une enquête.

Laisser un commentaire