Chaque artiste a le droit à un espace sur le site web de la galerie pour partager avec le spectateur son univers. N’étant pas limité dans le temps, le projet permettra, dans les semaines à venir, de découvrir tous les jours de nouveaux artistes et pourra faire l’objet d’une exposition réelle après la période de confinement.

Les temps pandémiques tout en nous réconciliant avec l’autre a fait resurgir des singularités. Vieux projets oubliés et dépoussiérés, projets en suspens ou projets en cours que l’on a poursuivi ou juste l’envie d’entamer des voyages immobiles quotidiens, chacun a «choisi» sa manière de composer avec cette crise.

En art, si plusieurs artistes ont été inspirés par cette crise ou ont tout simplement saisi l’effusion de temps qui s’en est découlé, d’autres ont ressenti le besoin d’absorber les choses, de prendre le temps de la réflexion, de s’occuper avec d’autres plaisirs ou juste prendre le temps de ne rien faire… Le fait est que dans tout cela, le confinement était une occasion de réconcilier cœurs et esprits ou pas…

Nombreuses étaient les initiatives pour rendre visibles les productions artistiques qui ont accompagné cette période, une manière de maintenir en vie la scène artistique qui a souffert fortement du coronavirus. Parmi ces initiatives, il y a celle de la galerie d’art Elbirou de Sousse qui a récemment lancé sur son site web «Fruits Confinés» qui propose de partager quelques moments intimes dans les ateliers d’artistes et d’assister à la naissance de leurs œuvres. «Aujourd’hui, les artistes ne sont absolument pas concernés par le déconfinement progressif annoncé. Ils continuent à rester chez eux… Il y a une certitude: c’est que cette crise a engendré une croissance vertigineuse de l’activité sur internet, que le télétravail a été encouragé et que la digitalisation massive est en marche !», écrivent les organisateurs pour expliciter le contexte de la naissance de cette initiative, et d’ajouter : «Plusieurs projets artistiques ont été créés ces derniers temps sur internet, des festivals de cinéma, des concerts de musique, des expositions en ligne…

Pour notre part, nous avons voulu non pas présenter des œuvres déjà réalisées comme ça a déjà été le cas, mais plutôt aller à la rencontre d’artistes contemporains tunisiens et internationaux, dans leurs ateliers, pour découvrir l’intimité de leurs démarches créatives».

Chaque artiste a le droit à un espace sur le site web de la galerie pour partager avec le spectateur, son univers.  N’étant pas limité dans le temps, le projet permettra, dans les semaines à venir, de découvrir tous les jours de nouveaux artistes et pourra faire l’objet d’une exposition réelle après la période de confinement.

Trois artistes tunisiens Hela Lamine, Mohamed Ben Soltane et Mouna Jemal Siala inaugurent cette initiative et nous servent leurs fruits confinés. Un régal pour les yeux, les esprits et les cœurs à vivre sur le Net.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire