L’ex-joueur international stadiste succède à Jalel Kadri, démissionnaire.

L’enfant du club, Anis Boussaîdi, est le nouvel entraîneur de l’équipe du Bardo à la place de Jalel Kadri, démissionnaire après la défaite face à la JSK. «Je veux partir, je ne veux pas être ridiculisé par un rendement collectif devenu méconnaissable. Pourtant, c’est le même groupe qui s’est mis en évidence au cours de l’aller en prenant le meilleur sur deux des meilleures équipes du championnat, à savoir le CSS et l’ESS», a -t-il confié aux responsables. La rupture entre les deux parties était, selon une source digne de foi, prévisible. Elle a été pressentie après l’élimination de l’équipe en coupe de Tunisie contre EGSGafsa.

Ce sont les Stadistes qui avaient ouvert la marque avant d’être battus sur le score de ( 1-3). Et c’est le confinement et l’arrêt de la compétition suite à la pandémie du coronavirus qui avaient retardé le départ de Jalel Kadri. Entretemps,  les responsables du club, en particulier le président Jalel Ben Aïssa et après mûre réflexion et en évaluant les résultats et le travail du staff technique jugé satisfaisant durant la phase aller du championnat, ont décidé de prolonger le contrat de Kadri. Celui-ci avait accepté. Pourtant il avait des offres émanant du Golfe et en particulier de l’Arabie Saoudite.

Sabotage

D’après une source proche de l’équipe, Jalel Kadri parait avoir été saboté par quelques joueurs. Et pour cause, il avait renvoyé deux joueurs du stage d’Ain Draham pour avoir refusé de prendre part à un match amical sous prétexte qu’ils ne seront pas soignés s’ils se blessent. Les cadres de l’équipe, notamment ceux dont les contrats s’achèvent à la fin du championnat, semblent avoir pris la décision de ne pas se donner à fond. La preuve, l’équipe a été défaite dans les deux premières journées de la phase retour. Et si les responsables du club n’avaient pas hésité à accepter la démission de Jalal Kadri, ils se sont mis d’accord à laisser partir les joueurs dont les contrats se terminent à la fin de la saison. A signaler que l’entraîneur Skander Kasri a été cité comme successeur, mais par la suite, le choix s’est porté sur Anis Boussaidi, ancien entraîneur adjoint à la sélection olympique.

Charger plus d'articles
Charger plus par Salah KADRI
  • CA: Renouer avec le succès

    A Radès, face à la lanterne rouge, les Clubistes doivent repartir de l’avant afin d’acheve…
  • UST: Requinqués et confiants 

    Après leur exploit devant le CSS qui les a hissés à la troisième place, les Tataouinis aff…
  • CAB : Le match de l’espoir

    Les Bizertins jouent, cet après-midi, leur place au play-off. Décidément, tous les matches…
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire