Une lueur d’espoir après six rencontres.

Après six défaites, le ST a décroché un point au terme de son match face au CAB. Il a ainsi arrêté l’hémorragie des défaites : «Certes, nous aurions pu l’emporter face au CAB, mais je considère que le nul est satisfaisant. Nous avons dominé notre adversaire en nous créant beaucoup d’occasions.Toutefois, la concrétisation nous a fait défaut. En outre, nous étions bien organisés au niveau de la défense. Le nul procurera certainement aux joueurs davantage de confiance en leurs moyens. Le groupe était à plat mentalement. Je suis convaincu que ce nul contre les Cabistes donnera des ailes aux joueurs en vue de renouer avec les résultats positifs», nous a déclaré l’entraîneur du ST, Anis Boussaïdi.

Un groupe opérationnel

Volet effectif, le coach stadiste s’est montré satisfait de la disponibilité de tous les joueurs : «Tous les joueurs sont opérationnels. Néanmoins, la priorité est accordée aux plus performants et à ceux qui s’adaptent et assimilent les schémas tactiques prônés. Il ne faut pas oublier que mes joueurs se sont illustrés au cours de la phase aller en réalisant de belles victoires face aux meilleures équipes du championnat. Il n’y a pas de raison pour qu’ils ne rééditent pas les mêmes résultats», a expliqué Anis Boussaïdi.

Viser le top 5

Le successeur de Jalel Kadri a axé son travail sur l’homogénéité du groupe et la cohésion d’ensemble, surtout après le «passage» de la crise sanitaire : «Contre le CAB, j’ai aligné la formation type. Et si au niveau de la défense et de la ligne médiane, le rendement a été bon dans l’ensemble, il nous reste à améliorer le travail devant les buts. Beaucoup d’occasions ont été manquées. J’ai confiance en mes joueurs. Ils sont en mesure de réagir et de se racheter en totalisant le plus grand nombre de points afin de terminer parmi les 5 premiers», a révélé le coach stadiste.

Tout est possible

Lors de la prochaine rencontre, la mission du ST s’annonce difficile face au leader EST. Toutefois, Anis Boussaïdi demeure optimiste : «Certes, l’EST est la plus forte équipe en ce moment. Elle s’est pratiquement assurée du titre de champion, mais lors d’un derby, tout est possible. Mes joueurs sont habitués à bien se comporter face aux grandes équipes . Et s’ils arrivent à l’emporter, ce sera motivant pour la suite», a conclu Anis Boussaïdi.

Charger plus d'articles
Charger plus par Salah KADRI
  • CA: Renouer avec le succès

    A Radès, face à la lanterne rouge, les Clubistes doivent repartir de l’avant afin d’acheve…
  • UST: Requinqués et confiants 

    Après leur exploit devant le CSS qui les a hissés à la troisième place, les Tataouinis aff…
  • CAB : Le match de l’espoir

    Les Bizertins jouent, cet après-midi, leur place au play-off. Décidément, tous les matches…
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire