Le ministère public a ordonné, dans la nuit de mardi à mercredi, l’arrestation de deux individus pour leur implication  » présumée  » dans l’attaque terroriste qui a eu lieu, dimanche dernier, à Akouda, gouvernorat de Sousse ce qui porte, jusque-là, à neuf le nombre total des personnes interpellées.

Joint au téléphone par la Tap, Sofiène Sliti, porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, a fait savoir que le premier suspect a été arrêté pour avoir surveillé de près la patrouille sécuritaire, objet de l’attentat alors que le deuxième est accusé d’avoir été au courant de l’attentat.

D’après toujours Sliti, les recherches sont toujours en cours avec l’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes de l’Avina, sous la tutelle du Parquet.

Deux agents de la Garde nationale ont été percutés dimanche dernier par trois terroristes à bord d’un véhicule au niveau du croisement d’Accouder à El Kantaoui, avait indiqué le ministère de l’Intérieur, précisant que les trois assaillants ont été abattus.

Les unités sécuritaires ont procédé au ratissage de la zone et encerclé les assaillants et sont parvenues à les neutraliser après un échange de coups de feu, avait expliqué le département de l’Intérieur dans un communiqué.

L’adjudant Sami Mrabet a été tué lors de cette attaque peu après son admission à l’hôpital tandis que l’adjudant Rami Limam y reçoit les soins nécessaires, ajoute la même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire