On croyait à tort que les établissements éducatifs étaient à l’abri du Covid-19, mais en réalité, des cas de contamination ont été enregistrés en milieu scolaire, touchant des élèves, des enseignants et des agents administratifs.

Des cas de contamination par le Covid-19 ont été enregistrés dans les établissements scolaires ces derniers temps. Le coronavirus a touché des élèves, ainsi que le corps enseignant et les agents administratifs. Pourtant, les élèves d’une même classe sont répartis en deux groupes pour respecter la distanciation et éviter le contact. On a constaté, pourtant, que certains établissements scolaires et lycéens ne respectent pas à la lettre le protocole sanitaire recommandé par le ministère de la Santé qui exige, notamment, la mise à la disposition des élèves d’un savon et d’un gel désinfectant afin qu’ils puissent se laver les mains à l’entrée et à la sortie de l’établissement.

Le port des masques n’est pas non plus respecté par tous les élèves et leurs parents qui s’attroupent devant la porte de l’école, chaque matin et après-midi, encourant ainsi le risque de contamination. Pourtant, les masques sont disponibles dans les pharmacies et autres espaces commerciaux à prix relativement abordables. Il semble que certains élèves et leurs parents ne sont pas assez conscients des dangers qu’ils encourent en faisant fi du protocole sanitaire. Même dans le transport en commun (train, bus et métro), la distanciation n’est pas respectée et le risque de contamination est fort élevé.

Dissuader les contrevenants

Il est temps de passer aux choses sérieuses pour dissuader toute personne qui ne respecte pas le protocole sanitaire, d’autant plus que certaines personnes et même des élèves disposent d’un masque qu’ils ne jugent pas nécessaire ou utile de mettre afin d’empêcher la prolifération du coronavirus. En effet, des gestes simples peuvent réduire le risque de contamination dans plusieurs espaces publics et des établissements éducatifs. Le corps enseignant doit ainsi donner le meilleur exemple et consacrer un moment à la sensibilisation aux effets néfastes du Covid-19 et les moyens de s’en protéger efficacement.

Les mesures de protection anti-Covid sont également appliquées dans les jardins d’enfants et les garderies où les responsables ont fourni différents moyens de protection. L’éradication de ce coronavirus dépend dans une large mesure du comportement des gens. Quand  ces derniers respectent le protocole sanitaire, la tendance vers la baisse des contaminations serait constatée.

Désinfection totale de l’établissement     

Une telle conduite ne requiert pas de grands moyens, mais juste l’application stricte des mesures barrières que tout le monde connaît, à savoir le lavage constant des mains en utilisant savon et gel désinfectant, le port du masque et le respect de la distanciation. Certains directeurs d’écoles et de lycées ont procédé à la désinfection totale de leurs établissements, opération qui devrait se faire régulièrement pour éviter une éventuelle propagation du redoutable virus. Les écoles publiques et privées sont, bien entendu, incluses par cette mesure.     

Au cas où l’élève est contaminé par le Covid-19, il doit observer un confinement chez lui au moins de 30 jours, en effectuant une analyse sanguine pour confirmer son atteinte par le coronavirus. Les premiers symptômes de la maladie se caractérisent par une fièvre, une fatigue générale, une toux sèche qui évolue vers une difficulté respiratoire. Certains patients se rétablissent après un traitement de choc en association avec des antibiotiques, alors que d’autres, notamment parmi les personnes fragiles et âgées, décèdent malgré tout. Quand un enseignant est touché par le virus, il doit observer lui aussi une période de confinement, ce qui oblige les élèves à rester chez eux en attendant de trouver un remplaçant pour reprendre les cours et éviter un retard de l’application du programme.   

Pour éviter tous ces inconvénients, il faut respecter le protocole sanitaire par toute personne en contact direct avec l’établissement scolaire. Ainsi, il serait possible d’espérer une courbe en baisse de la pandémie jusqu’à son éradication totale et la reprise normale de toutes les activités économiques et sociales. 

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire