L’homme de Carthage

Longtemps, son nom fut associé à celui de Carthage. Abdelmajid Ennabli en fut un des plus prestigieux et plus jaloux conservateurs. Un bel hommage vient de lui être rendu pour cet attachement indéfectible. L’ancien conservateur du site, et à ce jour, un des plus grands experts de son Histoire, vient de se voir décerner «Le grand prix de l’Académie Française» pour son livre : Carthage, les travaux et les jours-recherches et découvertes, 1831-2016» paru l’an dernier aux éditions du Cnrs français.

Une librairie pour Alaïa

Dans la cour de la maison Azzedine Alaïa, rue de la Verrerie à Paris, un ancien entrepôt du BHV qui regroupa longtemps la boutique, le studio, les ateliers, l’appartement du maître et la fameuse cuisine où le monde entier se retrouvait, un nouvel espace vient de naître. Il s’agit d’une librairie essentiellement consacrée aux livres d’art. On connaissait, en effet, l’amour de Azzedine pour les arts et pour la lecture. On y verra, trônant en majesté, le portrait du plus tunisien des créateurs parisiens, peint par le célèbre peintre américain Julian Schnabel, portrait qui l’a accompagné toute sa vie, dans ses différentes pérégrinations.

Le monde de l’automobile bouge

On croit savoir que le monde de l’automobile est en effervescence. Des changements dans l’attribution des cartes et représentations seraient, en effet, en cours, concernant de grandes marques françaises historiquement implantées en Tunisie depuis de longues décennies. Nous en saurons bientôt davantage.

Promouvoir le commerce interrégional

Soutenir les entreprises publiques tunisiennes dans le financement de l’importation de produits essentiels, tels que les énergies et autres produits industriels, voilà le but déclaré du nouvel accord récemment signé par la Tunisie et la Société internationale islamique de financement du commerce. Un accord portant sur 1,5 milliard de dollars est supposé développer le commerce entre les pays arabes et africains. Soyons optimistes.

Solidarité Pop Art

50 artistes ont répondu présent à la biennale de l’art qui se tiendra du 5 au 8 mars prochain. Une biennale qui a choisi pour thème le Pop Art et pour motif essentiel la solidarité. Les bénéfices de cette action permettront à la Société d’entraide et de bienfaisance, association créée en 1982, de mener à bien des actions en faveur des personnes en difficulté. Détail inédit : l’exposition se tiendra dans les locaux de Hyundai. Le constructeur automobile a mis à la disposition des artistes deux voitures que ceux-ci pourront customiser et transformer en œuvre d’art.

  • Les indiscrétions d’Elyssa

    Les enfants à La Presse Ils étaient 26, petites filles et petits garçons de l’école Robert…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    Avenue Kheireddine-Pacha sinistrée Les riverains de l’avenue Kheireddine-Pacha sont désesp…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    Un nouveau russe Après le Spoutnik, que l’on nous promet d’un jour à l’autre, on apprend q…
Charger plus d'articles
Charger plus par Alya HAMZA
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire