Le stage d’une semaine à Sousse était, selon le coach Ghazi Ghraïri, bénéfique sur plusieurs plans, dont notamment l’amélioration de la condition physique de quelques joueurs.


Le dit stage a permis à l’entraîneur de ne conserver que les joueurs compétitifs, surtout qu’un marathon de matches attend l’équipe : «Je suis satisfait du stage de Sousse. Outre le travail physique, les séances consacrées au travail tactique ont consolidé les automatismes et l’entente entre les joueurs. Au terme de ce stage, quelques joueurs ont été libérés. J’ai gardé un groupe  composé de joueurs qui se valent de telle sorte que l’équipe ne perd pas de son équilibre et de son efficacité quelle que soit la formation alignée»,  a indiqué le coach de l’équipe bardolaise Ghazi Ghraïri. Le match d’aujourd’hui contre l’USM s’annonce difficile pour les ‘‘Rouge et Vert’’ . «Notre mission est difficile, mais pas impossible. L’USM passe par une belle période. Ses  résultats  en Coupe d’Afrique, notamment sa prestation honorable face au Raja de Casablanca, l’attestent. L’équipe a paru homogène et très efficace dans les trois compartiments. Néanmoins, elle ne nous fait pas  peur. Mon équipe est fin prête à tous les niveaux. Elle est en mesure de l’emporter. Après une série de contre-performances, elle a besoin d’une victoire pour retaper le moral des joueurs», a précisé Ghazi Ghraïri.

Profil offensif

La formation, qui serait alignée aujourd’hui face à son homologue de Monastir, compte dans ses rangs quatre joueurs offensifs. Il s’agit de Hassen Messaâdi, Bilel Aït Malek, qui évoluent au milieu du terrain, Bilel Mejri et Chiheb Zoghlami qui se sont retrouvés en attaque. La formation probable serait composée de Djemel dans les cages et les joueurs de champ que sont Meksi, Laâyouni, Mednini, Rayane, Laâmari, Boubaker, Messaâdi, Aït Malek, Mejri et Zoghlami.

Charger plus d'articles
Charger plus par Salah KADRI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire