ARP | Abir Moussi interdite de prendre la parole pendant trois plénières successives

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple a décidé, dans une réunion d’urgence, mardi, d’interdire à Abir Moussi, de prendre  parole pendant trois séances plénières successives, conformément à l’article 131 du règlement intérieur du parlement.

Cette décision est intervenue à la suite d’un rapport présenté par la première vice-présidente de l’ARP, Samira Chaouachi, qui a assuré, ce matin, la présidence de la plénière.

Dans ce rapport, elle mentionne des dépassements commis par Abir Moussi lors de la plénière de ce matin, indique le parlement dans un communiqué.

La réunion a été présidée par Rached Ghannouchi, président du parlement.

Il a, également, été décidé lors de cette réunion d’interdire l’utilisation de mégaphones et de tout autre outil amplifiant le son au sein de l’hémicycle afin de garantir la bonne marche de l’action parlementaire, indique le parlement dans un communiqué.

Selon l’assesseur chargé de l’Information et de la Communication, Maher Medhoiub, cette « décision a été prise à l’unanimité des membres présents à la réunion du bureau du parlement ».

Maher Medhouib (bloc Ennahdha) a, dans une déclaration aux médias, indiqué qu’un SMS et un courrier électronique ont été envoyés à la présidente du bloc du PDL pour l’inviter à se présenter devant la réunion du bureau de l’ARP pour présenter sa version des faits, « sauf qu’elle n’est pas venue ».

Laisser un commentaire