Améliorer le bien-être des enfants hospitalisés, les divertir et les aider à développer leurs compétences en lecture afin de leur redonner l’espoir, tel est l’objectif de l’initiative menée par l’Association des jeunes créatifs et conscients de l’Aouina à l’hôpital Monji-Slim.

Depuis janvier 2020, date de sa création, l’Association des jeunes créatifs et conscients de l’Aouina (Ajcc l’Aouina) essaie d’intégrer les jeunes dans la société et dans la vie active, et de mieux utiliser le potentiel qu’ils représentent.

Pour sa dernière action, ses membres se mobilisent pour la création d’une bibliothèque et d’une salle de jeux pour les enfants malades au cœur de l’hôpital Monji-Slim (service de pédiatrie). Ayant pour slogan

«  », cette action, dont le coup d’envoi a été donné le 2 avril 2021 à l’occasion de la Journée internationale du livre pour enfants, est destinée essentiellement aux enfants de 7 à 16 ans, résidant au service pédiatrie de cet établissement public de santé.

Aider les enfants à occuper leur temps

La présidente de l’Ajcc l’Aouina, Oumaïyma Hajjaji, précise que cette initiative s’inscrit dans la dynamique du développement d’une politique culturelle chez les enfants hospitalisés. Elle permet, également, de les divertir et de les détendre. Tous les dons (livres, fournitures scolaires, jeux, jouets…) sont les bienvenus…

«Cette initiative vise à soulager la souffrance des enfants hospitalisés et les aider à occuper leur temps, tout en leur permettant de développer leurs compétences en lecture et les aider à la réflexion et à la créativité… Et si nous parvenons à ce que ces enfants puissent faire un peu d’exercice ou d’autres activités au sein de l’hôpital, l’impact sur leur autonomie et leur forme générale sera significatif…La nouvelle salle de jeux permet, ainsi, aux enfants hospitalisés de continuer d’être en éveil, d’attiser leur curiosité et leur capacité de création, mais également de reprendre confiance en soi… Derrière cette action, nous visons donc à diminuer l’anxiété des enfants et leur permettre d’oublier la raison de leur hospitalisation…», souligne-t-elle.

Pourquoi une bibliothèque ?

«Car il s’agit d’un espace très spécial pour un enfant qui lui permet de s’ouvrir au monde des livres. Ce qui est génial, c’est qu’il y aura beaucoup de livres. Cet espace va leur offrir une série de ressources éducatives, culturelles et de divertissement. Il s’agit d’une collection de livres et d’ouvrages traitant différents sujets, tels que l’art, la culture, le sport, l’écologie… Il ne s’agit pas d’une simple bibliothèque pour enfants, mais également une salle de jeux et un espace dédié à “l’histoire de la nuit” avant de dormir. Jusqu’à présent, plus de 1.000 livres ont été collectés», peut-on lire dans un communiqué publié par l’Ajcc l’Aouina.

Il est mportant de souligner que cette initiative louable se poursuivra jusqu’à l’Aïd El-Fitr afin que l’association puisse fournir aux enfants des jouets et de nouveaux vêtements, et leur apporter de la joie et leur créer une atmosphère familiale.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire