Accueil Jalel MESTIRI

Jalel MESTIRI

Rédacteur en chef principal, La Presse de Tunisie

Articles par Jalel MESTIRI

Les plaies toujours ouvertes

Dans un contexte de tensions politiques récurrentes, de crise sanitaire et de sérieuses difficultés économiques, presque la moitié des Tunisiens (49% selon le dernier sondage d’Emrhod Consulting) sont pessimistes pour l’avenir de la Tunisie.  84% estiment aussi que l’économie de notre pays est au plus mal. Le sondage n’a pratiquement rien apporté de nouveau. Les inquiétudes des Tunisiens se confirment …

Billet: Un univers déconnecté

Ce que nous avons adoré hier est de plus en plus compromis aujourd’hui. Voire gâché en l’absence de comportements exemplaires, tant au plan individuel que collectif, chez les sportifs, les responsables, les entraîneurs et même le public. A la vision humaniste, s’oppose une doctrine qui voit le sport comme un miroir de la société et, par conséquent, des valeurs dominantes …

Et si la dégradation nous réconciliait ?

Une  image de décomposition s’est imposée progressivement à la Tunisie. Des dérapages, aussi cruels soient-ils, ont participé ainsi à lui donner une certaine insipidité. Notamment quand celle de la majorité des parties prenantes est entachée d’un manquement évident.       La dégradation de la note souveraine de la Tunisie par l’agence Moody’s n’est malheureusement pas une surprise. Reconnaissons que les …

Dix ans de querelles…

Le paysage politique est un monde à part. Alors même qu’il est censé de façon naturelle consacrer l’intérêt national, il véhicule à lui seul tous les travers non contenus dans les valeurs et les idéaux de la Révolution.    Dix ans de querelles est l’exemple type le plus flagrant de dérives politiques, de l’expression la plus antagoniste et la plus ambiguë du …

Dérives et inconscience

La liberté d’expression pour ceux qui ne savent pas l’évaluer à sa juste valeur évolue dans le sens contraire à son utilité, aux bonnes habitudes et à l’éthique. Les dérives et les dérapages sont en train de la pourrir. Quand on voit des scènes intolérables, comme celles qui ont eu lieu à El-Kamour, quand on entend des propos ignobles à …

D’échec en échec

Au-delà des contrariétés et des désappointements qui n’en finissent pas, des failles et des risques, de l’absence de vision collective des problèmes, on voit plus de perdants et moins de vainqueurs dans le blocage inédit au plus haut niveau de l’Etat. Il faut se demander si on prend aujourd’hui en considération les besoins du pays dans un contexte économique, social …

Désagréables, ennuyeux et intrigants

Bien qu’il n’y ait pas un vide juridique et bien qu’ils risquent d’encourir des sanctions, conformément aux dispositions du décret-loi 87 de 2011 relatif à leur organisation, 158 partis politiques sont en situation d’infraction à la loi. En 2019 et en coordination avec le chargé du contentieux de l’Etat, des procédures judiciaires ont été engagées à leur encontre. Toujours est-il …

Intrigues et rebondissements

A l’analyse des différents rebondissements et intrigues dans le paysage politique, il est évident qu’il y a un malaise. Mais on n’est pas censé ignorer les réelles motivations des uns et des autres. Les intérêts qui motivent, qui conditionnent, selon des considérations à géométrie variable. Il n’est pas aujourd’hui facile de dégager une logique de raisonnement cohérente et pertinente dans …

Discours inconstitutionnels et menaçants

Le raisonnement sent le subterfuge : le président du Conseil de la choura d’Ennahdha, Abdelkerim Harouni, et le député du même mouvement, Mohamed Goumani, ont annoncé que «leur parti est prêt à soutenir les forces de sécurité pour faire régner l’ordre». Ils appellent ainsi à des prérogatives bien au-delà des attributions de leur mouvement et de celles des autres partis politiques. Plus …

123...28Page 1 De 28

Editorial

Edition Papier

Nécrologie

La Presse Magazine