Coupe de Tunisie | Le carré d’as se complète : Les experts sont de retour !

crédit photo : © Mokhtar HMIMA
Le CA, le CSS et l’ASM sont des experts de Dame Coupe qu’ils ont remportée plus d’une fois par le passé. L’USBG, finaliste de l’édition 2016-2017, s’invite au club.

C’est une compétition au charme bien particulier, car tous les clubs, petits et grands, l’appréhendent sur un pied d’égalité.

Dame Coupe ne répond à aucune logique, et il n’est pas exclu qu’un petit poucet crée la surprise et évince un grand club. Et même si jusqu’ici la Coupe de Tunisie n’a pas manqué de nous surprendre, elle nous offre un carré d’as composé essentiellement d’experts de l’épreuve. Pour rappel, les quatre demi-finalistes de l’édition 2021/2022 de la Coupe de Tunisie sont le Club Africain, le Club Sportif Sfaxien, l’Avenir Sportif de La Marsa et l’Union Sportive de Ben Guerdane. 

Que des spécialistes !

A commencer par le Club Africain, qui compte dans son palmarès 13 trophées de Coupe de Tunisie.

Le Club Sportif Sfaxien, lui, a dans ses tiroirs 6 Coupes de Tunisie et l’Avenir Sportif de La Marsa en compte cinq et a été finaliste à huit reprises.

L’USBG, qui complète ce carré d’as, s’invite à ce club d’experts. Sa meilleure performance en Coupe de Tunisie remonte à l’édition 2016-2017 quand il a terminé finaliste de l’épreuve. Une finale qu’il a perdue devant le club le plus titré parmi les demi-finalistes de l’actuelle édition, le CA.   

Bref, les demi-finales de l’actuelle édition de la Coupe de Tunisie marquent le retour des experts de l’épreuve.

Des spécialistes qui, à travers la Coupe de Tunisie, aspirent à terminer au mieux leur saison, en atteignant des stades avancés d’une compétition nationale qui a son lot d’importance.

Des clubs qui reviennent de loin en cette fin de saison, l’ASM notamment qui, après avoir accédé en Ligue 2, retrouve sa place naturelle parmi l’élite, en accédant aux demi-finales de la Coupe de Tunisie.

Le CA, sous l’impulsion de Adel Sellimi, vise à mieux terminer la saison qu’il ne l’a commencée. Idem pour le CSS de Nabil Kouki. L’ASM, lui, est porté par l’euphorie de l’accession en Ligue 2.

A travers la Coupe de Tunisie, les Marsois veulent démontrer qu’ils sont déjà prêts à retrouver leur place naturelle parmi l’élite. Quant à l’USBG, il se plaît à jouer son rôle d’outsider.

Laisser un commentaire