Présidence du gouvernement : Le fonds fiduciaire pour l’emploi et la jeunesse attire des bailleurs de fonds

 

L’ambassadrice des Pays-Bas en Tunisie, Joséphine Barbara Frantzen, a pris l’initiative, au nom de son pays, de fournir le premier financement au Fonds pour la jeunesse et l’emploi.

Le fonds fiduciaire multidonateurs pour l’emploi et la jeunesse, créé en juin dernier, a été le thème d’une conférence organisée mardi à Dar Dhiafa, à Carthage, par la présidence du gouvernement en partenariat avec le bureau des Nations unies en Tunisie, indique un communiqué publié sur la page officielle de la présidence du gouvernement.

Dans son allocution d’ouverture, prononcée au nom du chef du gouvernement, Ahmed Hachani, le ministre des Affaires sociales, Malek Ezzahi, a souligné que la création de ce fonds renforcera davantage le partenariat entre la Tunisie et les Nations unies.

A cette occasion, le ministre a mis l’accent sur l’importance de cette initiative visant à appuyer les efforts de l’Etat pour booster l’emploi, lutter contre le chômage et développer des mécanismes d’accompagnement et de financement des jeunes.

De son côté, Arnaud Peral, coordonnateur résident des Nations unies en Tunisie, a réaffirmé le soutien de l’organisation onusienne à la Tunisie, en tant que partenaire stratégique, notamment dans le dossier de l’autonomisation économique. Une solution à l’intégration, à la paix sociale et au développement local et régional. Il a appelé les Etats et les bailleurs de fonds internationaux à adhérer à cette initiative, unique en son genre dans le monde.

Ont pris part à cette conférence, le ministre de l’Agriculture, Abdelmonem Belati, la ministre de la Famille, Amel Belhaj Moussa, la ministre des Affaires culturelles, Hayet Ketat Guermazi, et le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, Mounir Ben Rjiba. A cette occasion, les membres du gouvernement ont souligné les efforts déployés par l’Etat dans la mise en œuvre des projets d’autonomisation économique et de lutte contre le chômage. Ils ont également salué cette initiative visant à appuyer les efforts du gouvernement.

Pour sa part, l’ambassadrice des Pays-Bas en Tunisie, Joséphine Barbara Frantzen, a pris l’initiative, au nom de son pays, de fournir le premier financement au Fonds pour la jeunesse et l’emploi.

Selon le communiqué de la présidence du gouvernement, plusieurs autres pays ont déjà manifesté leur volonté de participer à ce projet.

Laisser un commentaire