Tunisie-Palestine : Le Chef de l’État au chevet des blessés palestiniens arrivés hier à Tunis

 

Le Président de la République a effectué hier soir une tournée dans plusieurs établissements hospitaliers publics et privés qui accueillent des blessés palestiniens.

Au cours de sa visite, le Chef de l’Etat s’est enquis de l’état de ces blessés et a pris connaissance des soins qui leur sont prodigués. Il les a rassurés que la Tunisie prendra soin d’eux et a réitéré la solidarité du peuple tunisien avec le peuple palestinien et de son engagement inconditionnel en faveur de la cause palestinienne.

Il est à rappeler que la Tunisie s’apprêtait depuis plusieurs semaines à recevoir des blessés palestiniens, comme l’avait annoncé le Chef de l’Etat, qui avait appelé à maintes reprises à redoubler d’efforts pour se préparer à accueillir ces patients très spéciaux, hôtes de la Tunisie, et leur offrir les soins nécessaires. Ils ont été accueillis hier à Tunis à bord d’un avion militaire de type C 130 qui a atterri à l’aéroport Tunis-Carthage, en provenance de l’aéroport égyptien El Arish.

Un avion militaire de type C 130 a atterri à l’aéroport Tunis-Carthage hier en fin d’après-midi, en provenance de l’aéroport El Arish avec à son bord des blessés palestiniens, pour la plupart des enfants en bas âge et des jeunes © Abdelfatah Belaid

C’est le conseiller du Président de la République Mustapha Ferjani qui était présent à l’accueil et supervisait l’opération.

Les blessés ont été conduits dans des hôpitaux et cliniques de la capitale pour être pris en charge. Atteints en majorité de fractures et de brûlures graves, les blessés, dont des enfants âgés de 1 à 13 ans et des jeunes entre 19 et 21 ans, ont été pris en charge. Un deuxième avion est attendu, mardi prochain, à Tunis, avec à son bord près de 150 blessés palestiniens. A cet effet, Kaïs Saïed avait souligné que l’accueil des «frères palestiniens dans notre pays témoigne de la volonté du peuple tunisien et de la solidarité sans faille qu’il témoigne envers les Palestiniens.

Une solidarité concrète qui se traduit par des faits et des actes et non par de simples paroles». Rappelons également que l’hôpital de campagne à El Yasminet, dans le gouvernorat Ben Arous, a été aménagé pour accueillir des blessés.

C’est un hôpital équipé de 120 lits et de matériel médical. Lors d’un Conseil ministériel, le Président de la République, Kaïs Saïed, a ordonné au Croissant-Rouge de continuer à fournir une aide humanitaire. La Tunisie avait auparavant envoyé un avion-cargo militaire chargé de fournitures médicales destinées au peuple palestinien.

Sur le terrain, l’armée israélienne continue de pilonner sans relâche la bande de Gaza après l’expiration de la trêve. Hier, des dizaines de martyrs sont tombés sous les bombardements massifs dans des quartiers surpeuplés, alors que les efforts diplomatiques pour raviver l’espoir d’un nouveau cessez-le-feu semble s’amenuiser.

Laisser un commentaire