Pourquoi | Le transport public et ses aléas

pourquoi

 

Il est indéniable que le transport public est un calvaire et une plaie pour le paysage urbain et que tout le monde en souffre. Cela a été toujours le cas par le passé et cela le sera toujours si rien n’est fait pour y remédier. A voir circuler les rames de métro avec des portières qui ne ferment pas ou, dans le meilleur des cas, avec des portières sans vitres, cela fait mal au cœur. A part le danger que cela représente pour les voyageurs, ce n’est pas esthétique. Rien à voir avec les rames du RFR de la ligne Tunis-Barcelone El Gobbaâ qui ont été mises en circulation dernièrement. Confort, esthétique, contenance, sécurité et ponctualité y sont les maîtres-mots. Et à part les heures de pointe où il y a du monde, la plupart des convois circulent pratiquement vides. Et si…

Laisser un commentaire