Ce soir concert d’Alia Sellami et Omar El Ouaer à Ennejma Ezzahra : «Au fil de l’eau»

530

« Au fil de l’eau » est le nouveau projet artistique et musical qui réunit deux artistes d’envergure, à savoir Alia Sellami au chant et Omar El Ouaer au piano.
A travers un répertoire presqu’exclusivement fait de compositions personnelles, le duo distillera un jazz particulier et promet au public une musique riche et sensuelle.
Une promesse que le duo saura tenir certainement.
C’est que chacun des deux artistes a toujours su impressionner le public par son interprétation originale des chansons mélangeant tous les genres soul, punk, jazz ainsi que des sonorités des musiques et enveloppe l’assistance dans une atmosphère singulière.
Chanteuse, formée aussi bien au chant lyrique qu’au chant oriental, Alia Sellami a commencé sa formation artistique très jeune par la musique arabe et la danse au conservatoire de Tunis . Elle aborde le jazz dès l’âge de 15 ans avec Fawzi Chkili et parfait sa formation en musique classique européenne à la Sorbonne (où elle termine une thèse en musicologie).
Alia Sellami se dirige vers le chant lyrique classique dès 1990. En élève douée, elle remporte de nombreux concours internationaux dont le prix de l’Ufam , de la Sacem des ‘Maîtres du chant’ en 2004 et décroche une mention spéciale du jury à « l’Ibla grand prize » en Italie, en juillet 2008.
Depuis, Alia Sellami enchaîne les projets et les spectacles faisant découvrir au public tunisien et étranger une artiste talentueuse et singulière.
Quant à Omar El Ouaer, il a commencé le conservatoire à l’âge de 11 ans et obtient le diplôme national de musique arabe. C’est à l’âge de 18 ans qu’il fait la découverte du piano moderne et commence à suivre des cours de jazz à l’Institut supérieur de musique. El 2011, il intègre le jazz club de Tunis avec lequel il joue plusieurs concerts, en formation de quartet, trio et quintet, avec des musiciens de jazz tunisiens. En 2015, il se produit au sein du projet « jazz club de Tunis Big Band » sous la direction de musiciens réputés du Vangard Jazz Orchestra et participe au 45e séminaire international de jazz sous l’égide de la fondation Sienne Jazz.
Personnage actif de la scène jazzy tunisienne, il collabore avec plusieurs musiciens internationaux tel le tromboniste Tom Green et le pianiste libanais virtuose et gagnant du prix Monk, Tarek Yamani.
Deux grands artistes donc qui ont réuni leurs talents, leurs connaissances et leurs affinités artistiques et musicales au service d’une œuvre inédite dont on appréciera les richesses ce soir du côté de Sidi Bou Said !

Laisser un commentaire