Tunis, capitale du judo africain : Le plan «B»

1,335
Les Championnats d’Afrique senior, junior et cadet se dérouleront en Tunisie.

Après le désistement du Maroc qui devait organiser la CAN U17 dont le coup d’envoi était prévu demain (fermeture de l’espace aérien marocain oblige), les responsables du judo chérifien ont décidé, à leur tour, de ne pas abriter le championnat d’Afrique de judo  programmé pour les 20, 21 et 22 mai. La Confédération africaine a donc changé de cap, et la Tunisie abritera cet évènement africain qualificatif aux Jeux olympiques de Tokyo 2021. Ainsi, à part Nihel Cheikhrouhou, pas moins de trois autres judokas auront de fortes chances de décrocher leurs billets vers Tokyo. Il s’agit de Frej Dhouibi (60 kg), Ghofrane Khelifi (57 kg) et Nihel Landoulsi (70 kg). Outre le championnat d’Afrique des seniors messieurs et dames, il est fort probable que notre pays abrite, au mois d’octobre 2021 celui des cadets et juniors (garçons et jeunes filles).

400 jeunes à Moknine

La Ville de Moknine abritera, dimanche, le championnat national des minimes «Excellence». Environ 400 jeunes appartenant aux clubs affiliés à la FTJ seront au rendez-vous. La FTJ n’a pas lésiné sur les moyens pour faire de cet évènement une réussite. Ainsi, pour la première fois, six tapis seront utilisés au cours de ce championnat, et environ 60 personnes (arbitres, juges, officiels) ont été désignées pour veiller au bon déroulement des différents combats.

Laisser un commentaire