Ligue des champions | Al Merreikh-EST (Cet après-midi à 14h00) : Le résultat et la manière priment…

3,040

 

Un point suffit à l’Espérance pour se qualifier aux quarts de finale. Autant le ramener de Benghazi et ne pas attendre la sixième et ultime journée de la phase de groupes. Et en même temps, faire bonne mine.

L’idéal pour tout supporter est de voir son équipe allier manière et résultat. Tout un chacun veut voir son équipe fanion vaincre et convaincre. Les supporters «sang et or» sont connus pour être particulièrement exigeants. Animés par la culture de la gagne qui constitue la marque de fabrique du doyen des clubs tunisiens, ses supporters se sont montrés paradoxalement cléments après sa défaite à Alexandrie devant Ezzamalek lors de la journée précédente de la phase de groupes. La réaction des joueurs lors de la deuxième période de jeu, ponctuée par la réduction du score, signé Riadh Ben Ayed, y est pour quelque chose. De plus, avec le rythme soutenu des matches, il n’y a pas le temps pour se lamenter sur son sort et les joueurs ont besoin plus que jamais d’être soutenus moralement. Cela dit, le résultat prime lors de la confrontation de cet après-midi (14h00) contre la formation soudanaise d’Al Merreikh. Une rencontre qui se jouera sur la pelouse du Stade des martyrs de Benghazi. Un point suffit à l’Espérance pour se qualifier aux quarts de finale de la Champions League. Autant le ramener de Benghazi et ne pas attendre la sixième et ultime journée. En même temps, faire bonne mine avant la suite du parcours. Lanterne rouge du Groupe D avec seulement 4 points au compteur, Al Merreikh jouera cet après-midi sa dernière chance de survie, ce qui ne devra pas faciliter la tâche des hommes de Nabil Maâloul. Ce dernier est appelé à trouver la meilleure stratégie  pour garder les filets de Ben Chérifia vierges. Pour ce faire, une prudence mesurée est souhaitable tout en jouant son style habituel, une attaque placée de préférence et des combinaisons permettant un jeu varié et rapide. Toutefois, les défenseurs axiaux, Meriah et Tougai, ainsi que les deux arrières, Bouchniba et Ben Hmida, doivent retenir la leçon des erreurs commises lors du match précédent. Une défense compacte, avec un replacement soigné et surtout rapide, est plus que souhaitable pour éviter de se faire prendre de vitesse par les attaquants adverses et prendre des buts.

Zaddem ménagé !

Bien qu’il ait repris les entraînements, Moataz Zaddem n’est pas totalement rétabli et devra être ménagé tout à l’heure. Un autre joueur revient de blessure, mais sera par contre opérationnel cet après-midi. Il s’agit de Ghailane Chaâlali, blessé contre Ezzamalek, ce qui l’a contraint à quitter le terrain en cours de jeu. Chaâlali est complètement rétabli, ce qui constituera un atout pour l’entrejeu.

Le coach «sang et or» récupérera également Mohamed Amine Ben Hmida, suspendu lors du dernier match pour somme d’avertissements. Il retrouvera son rang de titulaire sur le flanc gauche de la défense. Ghaith Wahabi est aussi à la disposition de Nabil Maâloul après avoir pris part à la CAN d’Egypte avec la sélection U20.

La délégation «sang et or» s’est envolée avant-hier à destination de Benghazi à bord d’un avion spécial.

Cela dit, le onze de départ ne devra pas connaître de notables changements par rapport à la dernière sortie de l’équipe à Alexandrie : Ben Chérifia, Bouchniba, Meriah, Tougai, Ben Hmida, Chaâlali, Coulibaly, Ben Romdhane (Bougrine), Badri, Ben Hammouda (Ben Ayed) et El Houni.

crédit photo : © Mokhtar HMIMA

Laisser un commentaire