Ramadan — «Lella Cinderella», une comédie proposée par la Télé Nationale 1: Une Cendrillon à la sauce tunisienne

5,676

Une série qui oscille entre réalité et imaginaire et qui dévoile une héroïne plus vindicative qui prendra un réel plaisir à rendre la balle à ses détractrices.


Pour la première partie du mois saint et, entre autres programmes, la Télé Nationale 1 propose une version actuelle et tunisifiée de Cendrillon intitulée «Lella Cinderella». D’après un scénario de Sonia Ben Gassem, l’œuvre de Charles Perrault prend les allures d’une comédie sociale et romantique à la sauce tunisienne avec au casting  Dalila Meftahi, Samah Snakri, Yosra Manai, Sonia Ben Gassem,  Yassine Ben Gamra, Hanen Chograni et Mehrez Hosni. Vraisemblablement, la série «Ken ya makenech» de Abdelhamid Bouchnak a ouvert les portes à cette tendance de réadaptation et de reformulation de l’imaginaire collectif et que certains veulent aussi s’adonner à cet exercice vu et revu, maché et remaché sous d’autres cieux mais pas trop abordé chez nous. Un exercice périlleux, d’autant plus que l’on parle ici de comédie! et qui soit passe soit casse!

Loin d’être transcendant, le synopsis de cette nouvelle série nous parle d’une «Lella Cinderella», éprise d’un officier de police qui subit les mêmes injustices que l’héroine du conte de Perrault. Une série qui oscille entre réalité et imaginaire et qui dévoile une Cendrillon plus vindicative qui prendra un réel plaisir à rendre la balle à ses détractrices (la belle-mère et ses deux filles) en peaufinant des plans loufoques, de quoi susciter, comme annoncé dans le synopsis, des situations hilarantes… « Wait and see! »

Laisser un commentaire