La médiathèque du 32Bis ouvre ses portes à Tunis : De quoi faire le bonheur des chercheurs et des professionnels du monde de l’art

3,239

 

Doté d’un catalogue de plus de 5.000 notices et voué à s’enrichir chaque jour, le fonds de la médiathèque comprend des ouvrages et des revues sur l’art pour une part importante, mais aussi sur les sciences humaines rappelant les divers biais disciplinaires par lesquels l’art est exploré et les ressources que ces champs du savoir peuvent apporter aux pratiques artistiques.

Il était temps qu’un lieu du genre s’ajoute à la liste très réduite des lieux de ressources documentaires spécialisés et ouverts au public sous nos cieux. On en avait besoin !

Le 32 Bis et l’universitaire et chercheur en histoire de l’art et arts visuels Mohamed Ali Berhouma l’ont fait en concrétisant le projet d’une médiathèque spécialisée, centrée essentiellement sur les arts visuels. Un lieu où l’on œuvre à mettre en lumière la création et les pratiques artistiques du continent africain, du monde arabe et du Sud. De quoi faire le bonheur des chercheurs et autres professionnels du monde de l’art !

Après des mois de travail mené par une grande équipe et le directeur scientifique du projet Mohamed-Ali Berhouma, entre constitution du fonds et mise en place, la médiathèque du 32 Bis ouvre ses portes à la rue Ben Ghedhahem au centre de Tunis, prête à accueillir le public.

Le lieu offre «un cadre où sont à questionner aussi bien les pratiques artistiques que la fabrique des pensées et des théories de l’art dans nos régions ; questionnements prolongés et mis en lumière à travers un programme public comprenant rencontres et conférences autour des arts visuels modernes et contemporains», notent ses initiateurs.

Doté d’un catalogue de plus de 5.000 notices et voué à s’enrichir chaque jour, le fonds de la médiathèque comprend des ouvrages et des revues sur l’art, pour une part importante, mais aussi sur les sciences humaines rappelant les divers biais disciplinaires par lesquels l’art est exploré et les ressources que ces champs du savoir peuvent apporter aux pratiques artistiques.

La médiathèque œuvre aussi à la constitution d’un fonds documentaire original en portant son attention aux littératures, à l’histoire éditoriale ou aux divers supports médiatiques qui se sont associé les pratiques plasticiennes ou qui témoignent de l’activité artistique dans nos aires géographiques.

Il est question aussi de regrouper nombre de publications éphémères (catalogues, brochures et documents d’exposition) et d’archives touchant aux arts visuels en Tunisie et dans la région. Cette documentation, comprenant textes critiques, commentaires et notes sur l’art, constitue une littérature artistique que la recherche est amenée à explorer et apporte des données iconographiques essentielles pour documenter l’histoire, le parcours et la pratique des artistes.

Outre l’apport de ressources documentaires pour la recherche, le lieu accueille aussi de petits ensembles de publications destinés aux jeunes publics pour accompagner des ateliers d’éveil et d’initiation aux arts visuels ; pour le très jeune public, d’une part, en découvrant l’art à travers les livres animés ou ludo-éducatifs ; pour le jeune public, d’autre part, en s’initiant à l’art et à l’histoire de l’art à travers la bande dessinée ou le roman graphique.

Laisser un commentaire