Cinq judokas ont pris part au Grand Slam de Paris avec la participation de 680 athlètes (405 messieurs et 275 dames) venant de 115 pays.


Les judokas en question sont Frej Dhouibi (60 kg), Mahmoud Snoussi (90kg), Ghofrane Khélifi (70kg), Nihel Landoulsi (70kg) et Nihel Cheikhrouhou (+78 kg).

Cette dernière a été la plus en vue avec trois victoires et deux défaites. Elle s’est ainsi classée 5e. En débutant en force, Nihel a remporté les deux premiers combats face à la Lituanienne, Patekenyt, puis contre la Slovène, Vick Velensek.

Toutefois, elle a été battue par la Brésilienne Souza Béatrice avant de renouer avec les succès en éliminant au repêchage Cerik Larissa (Bosnie). Au dernier combat contre la Portugaise Nunes, Cheikhrouhou a raté la médaille de bronze. Elle a commencé par dominer son adversaire avant de céder subitement. A l’issue de cette compétition qualificative aux Jeux olympiques de Tokyo, Nihel Cheikhrouhou est classée 11e avec un total de 3.367 points.

Minimum syndical

Frej Dhouibi et Mahmoud Snoussi se sont, quant à eux, contentés chacun d’une victoire avant d’être éliminés.

Dhouibi a battu au premier combat l’Anglais Mackenzie.

Puis, il a perdu au seconde combat face au Turc Acus.

Quant à Mahmoud Snoussi, il a commencé la compétition par prendre le meilleur sur le Polonais Thomas.

Toutefois, il a été battu par le Français Clerget, 3e mondial.

Par ailleurs, Ghofrane Khélifi et Nihel Landoulsi ont été éliminées dès le premier combats face à leurs adversaires respectives, Stéphane Corina (Roumanie) et Bélandi Alice (Italie). Au classement par pays, la Tunisie a terminé 5e sur 115 pays. Ce faisant, le niveau technique de ce tournoi a été relevé. Les combats étaient disputés. Un grand nombre de champions ont été éliminés par des novices. La grande surprise a été créée par un judoka japonais qui a battu le grand champion français Tedy Riner, invaincu durant 145 combats.

De Dusseldorf à Rabat

Nos judokas qui espèrent ramasser des points qualificatifs aux Jeux olympiques de Tokyo auront à participer à deux autres tournois internationaux. Il s’agit de Dusseldorf devant se dérouler du 21 au 23 février 2020 avec la  participation de 121 pays, et celui de Rabat qui aura lieu du 6 au 8 mars 2020 en présence de 94 pays. Enfin, au niveau national, la finale nationale des juniors se déroulera dimanche ( garçons et filles) dans la salle de judo à la Cité des jeunes d’ El Menzah.

Environ 320 judokas seront au rendez-vous : «Du spectacle en perspective», a confié le DTN Abderrazak Turki.

Salah  KADRI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire