Le professeur-chercheur et poète italien de grande notoriété, Giovanni Dotoli, qui écrit en italien et en français et qui a aujourd’hui à son actif une œuvre poétique monumentale couvrant des milliers de pages (par exemple «Je La Vie», un recueil de poèmes en français en 3 grands tomes couvrant dans les 1.500 pages) vient de publier à Paris, sous sa haute direction, aux éditions Hermann, coup sur coup, les 4 volumes de son Nouveau Dictionnaire général bilingue, français-italien et italien-français (4.660 pages) que préface le «véritable roi» (expression de Giovanni) incontesté des dictionnaires en France Alain Rey qui a co-rédigé par exemple le célèbre et incontournable «Petit Robert». Et Voici un extrait de ce que cet éminent lexicographe dit élogieusement de ce Nouveau dictionnaire Général Bilingue dirigé et produit par l’infatigable professeur-chercheur, linguiste, critique littéraire, essayiste, traducteur et poète à la grande «énergie créatrice», Giovanni Dotoli :

«Il est d’ores et déjà certain que le dictionnaire «général et bilingue» de Dotoli se situe au niveau le plus élevé des dictionnaires italo-français (déjà très exceptionnel), et il m’a semblé en outre que ses options éditoriales, notamment typographiques, en faisaient le plus efficace pour ses usagers. C’est le résultat d’un magnifique effort collectif, où l’ensemble des universités de l’Italie méridionale, animé et stimulé par l’énergie créatrice d’un maître des relations entre ces deux langues complices, l’italien et le français, a fait merveille».

Et voilà comment Giovanni Dotoli qui vient de diriger et de réaliser ici un travail de titan, présente ce dictionnaire dans son introduction :

«(…) Bien sûr, je suis parti des grands corpus existants. Mais cela ne pouvait pas suffire. Et je suis allé à la recherche des meilleures solutions pour les questions de la prononciation, de la lisibilité, des articles techniques.

Je ne fais pas de différence entre langue générale et langue spécialisée. C’est pourquoi la question des noms propres est traitée comme celle des noms communs, dans un unique ordre alphabétique. La langue est une réalité culturelle. Les grands linguistes et les grands savants du dictionnaire de nos jours et du passé ne cessent pas de le répéter. Il suffit de lire et de relire Alain Rey, Paul Robert, Josette Rey-Debove, Danièle Morvan, Henri Meschonnic, Bernard Quemada, Jean Pruvost, Robert Galisson, et naturellement Denis Diderot et Jean Le Rond d’Alembert, Antoine Furetière, César-Pierre Richelet, Pierre Littré et Emile Larousse, et Robert Estienne lui-même, pour nous en rendre compte. Ainsi tout aspect de mon projet voyage-t-il sur cette lignée, même pour le traitement de la modification de forme dans le passage du masculin au féminin, pour les marques de registre, les différences morphologiques et les renvois…».

Traitant les mots de la langue italienne en les inscrivant pleinement dans la culture à laquelle ils sont solidement arrimées, ce Nouveau Dictionnaire Général auquel ont contribué de nombreux chercheurs de différentes universités italiennes, dont entre autres, Mario Selvaggio, Maria Leo, Angelo Rella, Diana Del Mastro, Mariadominica La Nostro et qui vient enrichir sûrement la production lexicographique et dictionnairique mondiale, rendra service à nos étudiants et chercheurs en langue, littérature et civilisation italiennes, mais aussi aux traducteurs et à tous ceux que la belle Italie, notre voisine et amie, intéresse.

Giovanni Dotoli, Nouveau Dictionnaire Général Bilingue
Français-Italien & Italien-Français, (tomes I, II, III et IV), Version reliée, Paris, Hermann, 2020, Préface de Alain Rey.

Charger plus d'articles
Charger plus par Ridha BOURKHIS
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire