La saison commencera tardivement et se disputera à un rythme accéléré.

L’instance fédérale prévoit le premier week-end du mois de janvier pour le démarrage du championnat national. Les douze animateurs de l’épreuve vont consacrer le reste du mois actuel pour mettre les choses au point et jauger le degré de forme de leurs effectifs.

Les équipes seront à l’assaut de l’Espérance de Tunis en fonction d’un système à trois vitesses : une première phase à deux poules, puis une deuxième nommée play-off et play-out, et enfin le super-play-off.

L’intervalle entre la deuxième et l’ultime phase sera consacré pour la coupe de la fédération. La participation à ce tournoi se limite aux deux derniers du classement du play-off et aux deux premiers de celui du play-out.

Les deux compétitions, championnat national et Coupe de Tunisie, se joueront en l’espace de trois mois et demi, et à un rythme accéléré. La scène devrait être cédée à partir du 20 avril aux préparatifs de l’équipe de Tunisie en prévision de ses trois échéances 2021, à savoir le volley-ball league des nations (ULN), les Jeux olympiques de Tokyo, et le championnat d’Afrique des nations.

Les jeunes préparent les coupes d’Afriques des nations

Les championnats d’Afrique des nations pour les catégories des jeunes sont prévus au cours du mois de février 2021, chacune qualifiera les deux premières équipes au championnat du monde.

La campagne de préparation de toutes les équipes commencera par des stages au Cap Bon, à l’occasion des vacances de fin d’année du 24 au 30 décembre.

Ainsi, les juniors garçons se produiront à Haouaria, alors que pour les cadets, cadettes et juniors filles, ce sera à Kélibia. Les présélections se rassembleront durant la même période à Borj Cédria. Elles constituent les futures ossatures des équipes nationales cadettes garçons et filles concernées par les CAN 2022.

Un quatuor en quête du poste d’assistant

Il s’agit là de celui qui va occuper le poste d’assistant de l’entraîneur national de la sélection tunisienne, Jacob Antonio. Le choix de la direction technique se portera sur l’un de ces quatre techniciens : Noureddine Hfaïedh, qui a quitté l’Etoile du Sahel, Marouène El Fehri, qui exerce aux Emirats, Hosni Karamosli, qui fait partie de l’effectif du CSSfaxien, et Khaled Belaïd, qui en est à sa quatrième année au Koweït.

Expatriés : bon début de Abdelhadi

La Turquie est la deuxième étape à l’étranger de l’international tunisien, Yassine Abdelhadi, après celle de l’Espagne. Son club, Azurgneclik, a bien entamé la nouvelle saison, en corrigeant Dyardkir sur un score net. Yassine Abdelhadi a contribué à cette première victoire. Il va constituer, avec le Brésilien Disoza, récemment recruté, un duo hors pair.

D’autre part, les choses ne vont pas bien chez le club polonais de Wassim Ben Tara qui compte une seule victoire et dix défaites, dont la dernière a eu lieu à Katwice face au club local par trois sets à deux.

Beach-volley : création d’un Centre international à Hammam-Ghezaz

Considérée en tant que bastion du volley de plage et habituée à l’organisation des compétitions de haut niveau à l’échelle africaine, la ville capbonaise de Hammam-Ghezaz sera dotée, sur proposition de la Ftvb et approbation de la tutelle, d’un centre international de beach-volley. Un projet de taille pour la région et pour ce support estival.

Taoufik HAJLAOUI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire