Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Nabil Baffoun a affirmé que l’instance est prête, dans le cadre de son plan stratégique 2021-2024, à organiser les prochaines échéances électorales.

Il s’agit, a-t-il ajouté, des élections du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) prévues à la fin de l’année 2022 et des élections municipales, présidentielle et législatives qui auront lieu en 2024 avec la possibilité d’organiser des élections régionales si une décision est prise dans ce sens.

S’exprimant, vendredi, au début de la séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple consacrée à un dialogue avec les représentants de l’ISIE, Baffoun a passé en revue les principales activités de l’instance durant la session en cours.

Il a cité en particulier le double scrutin législatif et présidentiel de l’année 2019, estimant que ces élections ont constitué « un grand défi » pour l’instance, eu égard aux événements importants survenus durant cette année dont le décès du président de la République, alors en exercice, Béji Caïd Essebsi.

Cette expérience a mis en évidence le rôle important de l’ISIE en tant qu’acteur principal dans le processus de transition démocratique, s’est-il félicité.

Par ailleurs, Baffoun a évoqué les autres échéances électorales supervisées par l’ISIE au cours de l’année 2019. Il s’agit de l’élection organisée pour combler une vacance au sein du Conseil de l’ordre financier relevant du CSM et de cinq élections municipales partielles dans les communes du Bardo, Souk Jedid, Sers, El Ayoun et Tibar.

L’ISIE a également organisé, en 2020, des élections municipales partielles dans 26 municipalités et d’autres élections pour remplacer les membres démissionnaires des conseils municipaux, dont le nombre s’élève à 850, a-t-il ajouté.

S’agissant des autres activités de l’instance, le président de l’ISIE a fait savoir que l’instance a élaboré un plan stratégique 2021-2024 et émis la décision portant fixation des modalités de l’organisation administrative et financière de l’instance ainsi que la décision définissant les plans de carrière professionnelle au sein de l’instance.

L’instance a, en outre, publié les listes financières provisoires et le rapport financier sur les élections présidentielles, a-t-il ajouté.

Dans un tout autre contexte, Nabil Baffoun a souligné la contribution de l’ISIE aux efforts nationaux pour la lutte contre les répercussions de la pandémie Covid-19, par la mise de ses 27 sièges régionaux à la disposition du ministère de la santé publique et la fourniture d’un appui technique pour lancer le système d’inscription à distance dans la campagne nationale de vaccination Evax.

Au début de la séance plénière qui se déroule conformément aux mesures exceptionnelles adoptées pour la continuité de l’action parlementaire, le président de l’ARP, Rached Ghannouchi a mis l’accent sur l’importance du rôle de l’ISIE dans l’expérience démocratique tunisienne.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire