La députée du mouvement Ennahdha Farida Laâbidi a indiqué que l’article 51 de la Constitution permet au parlement de se réunir en dehors de son siège à Tunis, précisant que la question sera examinée par le bureau de l’Assemblée des représentants du parlement.

Dans une déclaration, lundi, à l’agence TAP, Laabidi a indiqué que « la tenue de la réunion du bureau du parlement à distance atteste de la continuité du travail de l’ARP », estimant que les décisions prises par le chef de l’Etat sont contraires aux dispositions de la Constitution, plus particulièrement à l’article 80. Ce dernier ne lui autorisant pas de geler le travail du parlement, a-t-elle souligné.

L’article 51 de la Constitution dispose que « le siège de l’Assemblée des représentants du peuple est à Tunis. Toutefois, elle peut, dans les circonstances exceptionnelles, tenir ses séances dans tout autre lieu du territoire de la République ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire