Kiosque international

Ocde : la croissance économique pourrait ralentir dans plusieurs grandes économies

Le fort rebond de la croissance, depuis la crise économique profonde liée au covid-19 en 2020, pourrait bientôt s’atténuer dans plusieurs grandes économies, selon les derniers indicateurs composites avancés (ICA) de l’Ocde, dévoilés récemment.

Les ICA, qui dépendent de facteurs tels que les carnets de commande, les permis de construire, les indicateurs de confiance, les taux d’intérêt à long terme, les immatriculations de voitures neuves et bien d’autres, sont des indicateurs cycliques conçus pour anticiper les fluctuations de l’activité économique au cours des six à neuf prochains mois. 

Les ICA de novembre et décembre 2021 signalaient l’approche d’un pic de croissance post-pandémique, et les derniers ICA suggèrent que ce pic a été dépassé maintenant dans plusieurs grandes économies, précise l’Ocde.

Parmi les principales économies de l’Ocde, un infléchissement du rythme de croissance est visible dans les derniers ICA pour le Canada, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni, précise-t-elle.

Au Japon et dans la zone euro dans son ensemble, les ICA indiquent une croissance stable, bien que leur pic soit également passé, alors qu’aux États-Unis, ils signalent également une croissance stable, bien que son niveau soit maintenant en dessous de sa tendance de long terme.

En France, une croissance stable autour de la tendance semble se profiler, relève-t-on, ajoutant que, parmi les principales économies émergentes, l’ICA pour la Russie continue de progresser, bien que des signes d’une modération de la croissance émergent maintenant.

“Les incertitudes persistantes découlant en grande partie de l’évolution récente de la pandémie du covid-19 peuvent entraîner des fluctuations plus importantes que d’habitude que la normale de l’ICA et de ses composantes”, explique l’Ocde..

Iata-Transport aérien: a demande continue de se redresser malgré les inquiétudes concernant Omicron

Selon l’Association du transport aérien international (Iata), la demande de passagers internationaux en 2021 était de 75,5% inférieure aux niveaux de 2019, tandis que la capacité (mesurée en sièges-kilomètres disponibles ou ASK) a diminué de 65,3%. Le coefficient d’occupation moyen des avions des quelque 290 compagnies aériennes représentées par l’association (assurant 83% du trafic mondial) a chuté de 24,0 points de pourcentage par rapport à 2019, à 58,0%.

La même source indique que la demande intérieure en 2021 a diminué de 28,2% par rapport à 2019. La capacité s’est contractée de 19,2% et le coefficient d’occupation a chuté de 9,3 points de pourcentage à 74,3%.

Pour le seul mois de décembre 2021, le trafic total était de 45,1% inférieur au même mois en 2019, en amélioration par rapport à la contraction de 47,0% en novembre, « la demande mensuelle continuant de se redresser malgré les inquiétudes concernant Omicron ».

Sommet Climate Chance: Europe 2022 : Pacte Vert pour l’Europe

La Ville de Nantes (France) organise,  les 7 et 8 mars 2022, le Sommet Climate Chance Europe 2022 avec le soutien de Nantes Métropole.

L’année 2022 est une année importante pour la mise en œuvre du Pacte Vert pour l’Europe (EU Green Deal) et la fin de la négociation sur le partage de l’effort entre pays européens pour atteindre l’objectif de -55 % des émissions de CO2 en 2030. La Présidence Française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) doit permettre d’avancer sur cet important agenda climatique.

Le Sommet Climate Chance Europe 2022 permettra à 2 000 acteurs des territoires, élus locaux et régionaux, entrepreneurs, chercheurs, citoyens, de dialoguer avec des responsables de haut niveau de la Commission européenne et des Etats membres, conviés pour la Conférence européenne pour le Climat de la PFUE.

Autour de ce thème central “Pacte Vert pour l’Europe: collectivités, entreprises et citoyens au cœur de la transition européenne”, le Sommet Climate Chance Europe évoquera aussi l’action internationale de l’Europe sur le climat, notamment au niveau des coopérations de l’Europe avec l’Afrique.

Une opportunité unique de faire émerger des priorités et des propositions communes des acteurs des territoires pour renforcer le Pacte Vert pour l’Europe.

Le Sommet Climate Chance Europe 2022 sera l’occasion de rendre publiques les propositions des acteurs (collectivités, entreprises, associations) sur la déclinaison de l’action climat dans les territoires, en lien avec le nouveau cadre européen et les politiques publiques nationales. Des plénières de haut niveau permettront de les présenter et de les défendre auprès des instances européennes et internationales. Ces propositions, discutées en une trentaine d’ateliers animés par différents réseaux, seront ensuite rassemblées et adressées à l’ensemble des dirigeants européens et aux 27 Etats membres.

Espagne: le PIB atteint son niveau le plus élevé en 21 ans

La reprise progressive de l’activité après les restrictions dues à la pandémie du covid-19 a conduit l’économie espagnole à enregistrer une croissance du PIB de 5% en 2021, sa plus forte augmentation annuelle depuis 2000, après avoir enregistré une augmentation trimestrielle de 2% au dernier trimestre de l’année.

Ainsi, l’économie espagnole a renoué avec des taux annuels positifs en 2021 après que la pandémie de coronavirus a provoqué une baisse historique du PIB de 10,8 % en 2020, selon les données anticipées des comptes nationaux, publiées par l’Institut national de la statistique (INE).

La hausse de 5% du PIB enregistrée en 2021, bien qu’elle soit la plus forte depuis 21 ans, est inférieure de 1,5 point aux prévisions de croissance du gouvernement pour l’année et est supérieure aux projections de certaines organisations telles que le FMI (4,9 %), le panel Funcas (4,8 %) et l’Ocde (4,5 %).

Ce chiffre a également amélioré les prévisions de la Banque d’Espagne (4,5%), bien que celles-ci aient été faites avant les révisions à la hausse de l’INE pour les deuxième et troisième trimestres.

Selon les données statistiques, la consommation des ménages a augmenté de 4,7 % en 2021, sa plus forte hausse annuelle depuis 1999, tandis que les dépenses publiques ont augmenté à un taux de 3 %,. Avec le rebond en 2021, cela fait sept années consécutives de croissance des dépenses publiques.

N.H.

Laisser un commentaire