Dans les différentes épreuves auxquelles elle était affrontée, la sélection a souvent prouvé, mais aussi confirmé, qu’elle avance résolument à la vitesse d’une équipe décidée à aller jusqu’au bout. Notamment avec la personnalité affirmée et le caractère bien trempé de ses joueurs.

À l’occasion du championnat d’Afrique qui se déroule actuellement en Égypte, en présence de 21 pays, il y a assurément tant de promesses chez une équipe Tunisienne, quelque peu rajeunie, notamment avec la présence de Baha Boulakmine et Aziz Dardouri, mais qui reste toujours sur la même lancée sous l’apanage du duo Elyès Barhoumi et Rabeh Bedoui.

Il convient de rappeler que la présence de la sélection tunisienne dans les différentes épreuves internationales et continentales prend de plus en plus de l’envergure. Les résultats obtenus lui donnent aujourd’hui l’opportunité de faire partie des équipes les plus sollicitées. Il convient aussi de préciser que c’est aussi dans les contextes les plus favorables qu’elle a appris à s’épanouir davantage et à se revendiquer même.

Il faut dire que le mérite de cette équipe réside dans l’équilibre, l’efficacité et la rigueur du résultat. Ce qui lui donne la possibilité et l’aptitude d’aller encore de l’avant, pas seulement dans les épreuves du championnat d’Afrique, qui ne peut être du reste qu’une étape préparatoire du Championnat arabe Hommes qui aura lieu en Tunisie au mois de décembre prochain.

C’est dire à quel point la sélection Tunisienne a aujourd’hui la conscience éveillée, combien elle en prend aussi la mesure. Ce qui est déjà entrepris renvoie l’image d’un groupe capable de tous les exploits et qui porte l’espoir renouvelé d’une équipe toujours appelée faire face à la concurrence de ses adversaires habituels et non habituels.

Dans les différentes épreuves auxquelles elle était affrontée, la sélection a souvent prouvé, mais aussi confirmé, qu’elle avance résolument à la vitesse d’une équipe décidée à aller jusqu’au bout. Notamment avec la personnalité affirmée et le caractère bien trempé de ses joueurs.

La bonne préparation du championnat arabe passe évidemment par le genre de compétition propre au championnat d’Afrique. Les joueurs sont en effet décidés à se déployer avec autant de force et de détermination. Et surtout persévérer sur la même lancée. Toujours avec les mêmes ressources pour s’épanouir pleinement.

Les impératifs de chaque épreuve entraînent nécessairement une grande mobilisation. Les mêmes obligations. Un état d’esprit à l’égard de la compétition du haut niveau. L’on n’insistera jamais assez sur le travail déjà accompli et tout particulièrement celui destiné à permettre à l’équipe de viser loin et haut.

Tout ce qui est entrepris constitue à juste titre un repère de bonne conduite. Tout ce qui reste à faire s’annonce encore plus important et devrait tracer la route vers de nouvelles consécrations.

Conduite Mohamed Aziz Fetni, vice président et candidat au bureau exécutif de l’Union africaine golf, dont le congrès aura lieu le 29 du mois courant, la et La délégation Tunisienne s’est envolée en Egypte dimanche.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Jalel MESTIRI
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire