Nuits de Ramadan | La troupe de l’association Sombati de musique arabe de Sousse : Une belle prestation

5,061
La troupe de l’association Sombati de musique arabe de Sousse sous la férule du duo Wajdi Mzali et Sofiene Khechine s’est produite avec brio au centre culturel de la ville lors de la soirée ramadanesque du mercredi 27 avril .

La troupe était composée de 13 instrumentistes usant à merveille de la percussion, du violon,du violoncelle,de la cithare, de la flûte ,du luth….et de 37 choristes entre artistes femmes et hommes.

Au début du concert titré « el hayat helwa »,la troupe a exécuté une mélodie
« samai » suivie de mouachahats orientales ainsi que du dawr  » asl el gharam nadhra ».
Par la suite , l’artiste Nabil Khélifa a interprété avec une voix chaude et romantique la chanson de Férid Latrach  » el hayat helwa ».

En outre, l’artiste Ameur Khalfallah a interprété avec une belle voix ,la chanson égyptienne ,composée par Abdelaziz Mahmoud  » yalli chaghalt el alb el khali  » .

L’artiste Mohamed Tlili a interprété avec une voix romantique la chanson de Mohamed Abdelwahab « égri,égri,égri, da habib el alb mestani »..

À remarquer que le public a manifesté à chaque fois ,sa satisfaction sa joie et son admiration pour toutes ces chansons présentées par des chanteurs érodés et à qualités vocales indéniables .

Par la suite, la chorale a interprété avec harmonie et fougue la chanson de Sonia Mbarek composée par Fethi Zghonda intitulée « tahia li Zeriab » et a clôturé le spectacle par du malouf varié.

Une belle prestation et un public charmé et ravi.

Contacté à la fin du concert, le Dr Yousr Zinelabidine – membre du comité directeur de l’association Sombati -, nous a révélé que la troupe est contente de la reprise de ses activités après deux ans d’éclipse à cause du covid 19 et qu’il éprouve des sentiments de satisfaction et de fierté, suite à l’obtention de la troupe du prix de la meilleure troupe lors du festival baptisé « tebou », organisé par la Rachidia de Sousse et ce le 14 avril 2022 au théâtre municipal de Sousse.

 

Laisser un commentaire