Association de Sauvegarde de la Médina de Gafsa : Pour des «ruelles vertes»

698

 

 

Depuis sa création, l’Association de sauvegarde de la médina de Gafsa (l’ASM Gafsa) a choisi de ne compter que sur le zèle de ses adhérents et la pertinence de ses initiatives.

L’Association de sauvegarde de la médina de Gafsa s’est engagée dans de nombreuses actions qui ont bénéficié de la sympathie et du soutien des citoyens et de partenaires nationaux et internationaux, tels que le Fonds pour l’environnement mondial(FEM), la F.A.O, l’Union européenne, la G.I.Z, l’IFT et certaines missions diplomatiques.

Les axes, autour desquels se sont articulées ses activités, font le contour d’un triptyque (patrimoine-environnement-développement). Au cœur de cette panoplie d’activités, cette association joue un rôle central et dynamique.

Une collaboration fructueuse

L’ASM Gafsa, dédiée à la préservation du patrimoine et à la revitalisation urbaine, s’est lancée dans un projet d’envergure baptisé « les ruelles vertes de la médina de Gafsa ». Ce programme novateur est rendu possible grâce au soutien financier de l’Institut français de Tunisie(IFT) qui a alloué une enveloppe de 75.000 DT. Les partenaires locaux impliqués dans ce projet sont la municipalité de Gafsa, le gouvernorat de Gafsa et l’INP (Institut national du patrimoine). Cette collaboration fructueuse souligne l’importance de l’engagement institutionnel pour la préservation et la mise en valeur de la médina historique.

L’ASM Gafsa incarne ainsi l’âme de ce projet pilote, qui fait partie du programme «Ghodwa khir» (demain est meilleur), chapeauté par l’IFT, et dont 13 associations en Tunisie en ont bénéficié.

La réception du financement de l’IFT témoigne de la confiance accordée à cette association pour mener à bien cette entreprise ambitieuse.

L’ASM Gafsa, dédiée à la préservation du patrimoine et à la revitalisation urbaine, s’est lancée dans un projet d’envergure baptisé « les ruelles vertes de la médina de Gafsa».

L’ASM Gafsa se distingue par son engagement à impliquer les habitants de la médina, en mettant particulièrement l’accent sur la classe des démunis. Cette approche inclusive confère une dimension sociale et participative, offrant à la population locale de devenir les gardiens de leur propre histoire et de leur patrimoine.

Redonner vie à la médina oasienne

Outre la gestion urbaine de la médina, l’ASM Gafsa vise à élargir le rayonnement touristique des monuments de la ville, avec, comme objectif audacieux, de redonner vie à la médina oasienne, en la transformant en un lieu d’attraction touristique incontournable, tout en préservant son authenticité et son entité historique.  C’est aussi une initiative louable à travers ce projet, qui aspire à créer une symbiose entre préservation du patrimoine, développement urbain et promotion touristique.

C’est dans ce contexte que l’ambassadeur de France a manifesté un intérêt, en effectuant une visite à la ville de Gafsa. Une reconnaissance internationale qui souligne l’impact positif du projet sur la scène locale et témoigne de l’importance accordée à la préservation des quartiers historiques.

Une action écologique d’envergure

Entamé en octobre 2023, «les ruelles vertes de la médina de Gafsa» connaissent leur épilogue au cours du mois de janvier courant. Les populations de la médina ciblées par ce projet pilote sont issues de la classe des démunis, qui sont majoritairement les petits agriculteurs de l’oasis de Gafsa, les petits commerçants et les artisans victimes de l’enclavement de la médina.

Pour le volet logistique de ce projet, dans son aspect environnemental et patrimonial, le projet a permis l’installation de 150 bacs à fleurs et  arbustes de décoration, avec en sus la plantation de 150 bougainvilliers et lierres Hedera. C’est aussi un aspect qui a ciblé la place de la grande mosquée qui a été aménagée en un espace de divertissement familial, en pavant 1.100 m2. Il y a lieu de citer aussi l’action écologique qui a permis de porter un coup de lifting à 350 palmiers de différentes variétés.  En somme, l’ASM Gafsa, portée par sa noble mission, demeure un pilier essentiel dans la réalisation de «ruelles vertes de la médina», s’inscrivant dans le sillage d’un avenir prometteur de cette cité chargée d’histoire. 

Laisser un commentaire