Impliquer la société civile dans les campagnes de vulgarisation dans toutes les villes et au niveau des autoroutes pour l’économie de l’eau.

«Le renforcement de la coopération entre les secteurs en vue de réaliser la durabilité de la sécurité hydrique et promouvoir la paix»: tel est le thème du séminaire organisé le 13 mai par l’Unesco à Tunis. M.Samir Taieb, ministre de l’agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a présidé l’ouverture des travaux de ce séminaire, et ce, en présence de l’ambassadeur de la Tunisie à l’Unesco et plusieurs hauts responsables. Le ministre a souligné qu’en Tunisie, le secteur de l’eau occupe une importance stratégique et vitale. Le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a, d’ailleurs, mis en place un plan d’action relatif à l’exécution de la stratégie nationale du secteur de l’eau dont l’objectif consiste à assurer une meilleure gestion des ressources hydriques en réalisant un équilibre entre l’offre et la demande.

Améliorer la prise de conscience
Le ministre a ajouté qu’en plus de la mobilisation des ressources hydriques et la gestion de la demande ainsi que les dispositions prises pour fournir l’eau depuis mars 2017, le ministère de l’Agriculture a organisé une campagne d’information d’envergure sur la rareté de l’eau. Le thème de la campagne en question est «l’eau est de l’or» et vise à améliorer la prise de conscience pour fournir l’eau en permanence. Il s’agit de lancer des spots publicitaires dans les différents moyens d’information audiovisuels et écrits, et ce, pour rationaliser la consommation de l’eau. Il est question, de même, d’impliquer la société civile dans les campagnes de vulgarisation dans toutes les villes et au niveau des autoroutes pour l’économie de l’eau. L’autre action envisagée consiste à organiser des journées de vulgarisation sur la rareté de l’eau et la rationalisation de son exploitation dans les écoles, les sociétés et les entreprises publiques et privées avec la participation d’ingénieurs du secteur. D’autres campagnes de vulgarisation nationales et régionales sur l’importance de la rationalsiation de la consommation de l’eau sont prévues. M. Samir Taieb a précisé que l’organisation des campagnes de vulgaristion sur l’eau dans les écoles constitue une méthode adéquate pour sensibiliser les enfants au sujet de l’eau. Les élèves, les enseignants et les familles peuvent ainsi avoir une idée sur les impacts environnementaux de l’eau. Ils auront à leur disposition les moyens nécessaires en vue de préserver l’eau à la maison et à l’école. Les élèves seront initiés et habitués à certaines pratiques susceptibles de les aider à préserver cette ressource et à rationaliser sa consommation.
C. G.

Charger plus d'articles
  • Jhinaoui rencontre Pompeo à Washington

      Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a coprésidé, mardi, avec so…
  • Terminer avec les honneurs !

    Se ressaisir et relever la tête pour honorer le contrat de cette CAN jusqu’à sa fin. De su…
  • Bonheur rompu

    Les Aigles de Carthage ont raté de peu leur entrée dans la cour des grands. Il nous faut u…
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Supplément Economique

Laisser un commentaire