« L’Orchestre National de Barbès » au festival International d’Hammamet : Performance festive

De la musique algérienne et des sonorités « gnawa » et occidentales font la richesse des chansons de l’Orchestre national de Barbès (ONB) depuis plus de 25 ans. Créé en 1995, le groupe se renouvelle, et sortira bientôt un nouvel album en 2023.

L’ONB s’est emparé de la scène du théâtre de plein air de la ville d’Hammamet durant la soirée du 31 juillet 2022. Ils étaient une dizaine sur scène à venir rencontrer leur public, à interagir avec les mélomanes présents et à les habiller de leurs sonorités. Les artistes–musiciens n’étaient pas revenus à Hammamet depuis 12 ans. Ils restent charmés par l’authenticité et la beauté de lieux et le font savoir au public tunisien sur scène et face aux journalistes. « Un retour magique : rien n’a changé depuis 12 ans, pas une ride ! », commente l’orchestre. L’ONB a 1.000 concerts à son actif, maintenus dans le monde. Leur empreinte musicale mêle sons de l’Afrique du Nord, comme le chaâbi, le raï, le gnawa, le rock, le reggae ou le ska cuivré.

L’Orchestre national de Barbès fait la promotion de la richesse musicale maghrébine et la revisite autrement avec une touche moderne. Le groupe est composé de Mehdi Askeur à l’accordéon et au chant, Taoufik Mimouni au clavier et au chant, Kamel Tenfiche à la percussion et au chant, Youssef Boukella à la basse, Ahmed Bensidhoum à la ‘‘derbouka’’, Fathallah Ghoggal à la guitare, Maamoun Dehhane à la batterie, Khliff Miziallaoua à la batterie, Arnaud Forrestier au clavier et Basile Théoleyre à la trompette. Leur concert a duré plus d’une heure et demie : un concert fort de son interaction unique avec le public réceptif et connaisseur du répertoire de l’ONB.

Laisser un commentaire