Lors de la dernière assemblée générale de la Mutuelle Assurance de l’Enseignement, le directeur général, Lasaâd Zarroug, a affirmé que «l’année 2019 est celle du décollage pour la MAE». En effet, en plus de l’excédent enregistré, l’institution a honoré ses engagements et sa situation financière est globalement bonne aux dires de son personnel et de ses affiliés. A l’heure actuelle, 38 chantiers de modernisation de succursales sont en cours.

Le directeur général de la succursale vient d’effectuer une visite aux succursales de Gabès, Zarzis, Djerba et Sfax.

Sur proposition des délégués régionaux, une commission s’est chargée de réviser et mettre à jour quelques articles des statuts qui sont devenus caducs, depuis la création de la MAE en 1962. Par la même occasion, d’autres propositions seront à discuter et, éventuellement, à valider lors de la prochaine assemblée générale.

Des projets, dont une filière bancaire, sont prévus pour les cinq prochaines années, selon le directeur administratif. Des rencontres mutualistes et sectorielles figurent au programme…

Promesses tenues. Pourvu que cela continue !

Dhaou MAATOUG

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire