Des marchandises de contrebande d’une valeur globale de 14 MD ont été saisies dans les différentes régions du pays au cours du mois de janvier 2020 et près de 613 procès douaniers ont été présentés, selon un communiqué de la Douane Tunisienne.

Les marchandises de contrebande sont constituées de 400 mille paquets de cigarettes, 28 tonnes de charges de narguilé (Muasseul), 1845 grammes d’or, 8500 pilules d’ecstasy, 28 tonnes de produits alimentaires, outre des quantités de vêtements de prêt-à-porter d’une valeur de 600 mille dinars, des pièces de rechange, des moteurs de voitures et des pneus d’une valeur de 216 mille dinars, ainsi que des carburants, des vêtements usagés et d’autres produits de consommation.

Par ailleurs, 19 fusils de chasse ont été saisis à Tataouine et cinq opérations visant la contrebande de quantités importantes de paquets de cigarettes et de charges de narguilé, d’une valeur de 600 mille dinars ont été déjouées par la garde douanière à Sammar.

À Tunis, la garde douanière a saisi des pilules d’ecstasy et des montants en provenance d’opérations de contrebande, estimés à 500 mille dinars.

À Sousse et Monastir, un réseau de contrebande a été démantelé dans la région du Sahel et des montants en monnaie tunisienne et étrangère d’une valeur de 300 mille dinars ont été saisis.

Les opérations de contrôle effectuées par la garde douanière sur les routes ont permis de saisir 275 véhicules de transport de contrebande.

 

 

(crédit photo : Douane Tunisienne)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    03/02/2020 à 12:24

    Une seule question qui se pose ? Tout cet argent qu’on confisque il va où ? La Tunisie manque énormément d’argent pour savoir la destination de la confiscation de cet argent.

    Répondre

Laisser un commentaire