Un projet de décret-loi accordant un statut particulier au corps soignant a été soumis, par le ministère de la santé, à la présidence du gouvernement, a annoncé le secrétaire général de la Fédération Générale de la Santé, Othman Jallouli.

Jalouli a fait savoir dans une déclaration à l’Agence TAP qu’une séance de travail, tenue dimanche, avec le ministre de la Santé Abdellatif Mekki, représentant la partie administrative, et le secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) Monem Amira, du côté du syndicat, a permis de souligner l’importance d’une réforme participative et globale pour développer le système de santé.

Une réunion sera organisée, le 19 mai 2020, entre une délégation du ministère de la Santé et celle de la Fédération Générale de la Santé afin d’examiner un certain nombre de revendications dont l’application des accords relatifs au projet de statut particulier.

Cette réunion sera consacrée, également, à l’examen des demandes relatives à la création d’une direction générale des thérapeutiques et soins infirmiers, et à l’approbation des indemnités afférentes aux pandémies, aux épidémies et aux services de soins médicaux lourds tels que les services d’urgence, de réanimation et de maladies infectieuses, a-t-il encore dit.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire