Les familles de 24 pêcheurs du gouvernorat de Monastir ont appelé les autorités tunisiennes à intervenir pour libérer leurs enfants retenus depuis plus d’une semaine ainsi que leur bateau par les autorités italiennes.

Dans une déclaration jeudi à l’agence TAP, le père du propriétaire du bateau de pêche, Mohamed Mdimegh affirme que les membres de l’équipage du bateau ont été arrêtés, précisant que la communication a été interrompue avec eux depuis 4 jours.

Selon lui, le bateau de pêche a quitté le port de Téboulba le 22 juillet dernier pour naviguer au large de Mahdia et de Chebba avant que le capitaine ne constate, le 25 juillet, que le bateau est entré dans les eaux internationales et que deux pêcheurs et le mécanicien du bateau ont disparu.

Les deux pêcheurs ont été secourus par la garde maritime italienne qui a demandé au capitaine du bateau de venir les chercher, indique-t-il.

Selon sa version des faits, « les deux pêcheurs sauvés, en plus de deux autres, ont prétendu qu’ils ont donné de l’argent au capitaine pour leur permettre de rejoindre les côtes italiennes d’une manière clandestine ».

Suite aux déclarations des pêcheurs, les autorités italiennes ont saisi le bateau et son équipage, ajoute-t-il, précisant que le mécanicien du bateau est toujours porté disparu.

Le propriétaire du bateau appelle à la restitution de son bien estimé à 3 millions de dinars, affirmant que le bateau transportait du poisson d’une valeur globale de 70 mille dinars.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    31/07/2020 à 19:16

    La Tunisie va casquer très cher pour la libération des tunisiens retenus par l’Italie, on pense qu’arriver sur place on va vous offrir des fleurs

    Répondre

Laisser un commentaire