Accueil Ridha BOURKHIS (Page 4)

Ridha BOURKHIS

Articles par Ridha BOURKHIS

«Fi al miyeh al maliha» (Dans les eaux salées), autobiographie littéraire de Rafika Bhouri : La femme qui aimait la révolution !

Il s’agit dans ce livre, passionnément écrit par l’universitaire Rafika Bhouri, et intitulé «Fi al miyeh al maliha» (Dans les eaux salées) d’une autobiographie. Une attachante autobiographie qu’on pourrait qualifier de «littéraire», puisqu’elle développe un style, c’est-à-dire une écriture singulière avec des phrases ciselées, une certaine musicalité, des images et bien sûr des émotions à communiquer au lecteur ou à …

«Qaryet boutiro» (Le village de Botero), nouvelles de Lamia Nouira Boukil : Entre réalisme et fantastique

Ce nouveau recueil en arabe de Lamia Nouira Boukil, qui s’intitule  étrangement Le village de Botero, comprend 12 différentes nouvelles de longueur variable qu’on lit avec un égal bonheur. Toutes les nouvelles  s’articulent autour d’un thème fédérateur qui semble habiter l’auteure comme un engagement éthique ou une cause vitale, et qui est, somme toute,  l’homme. L’homme avec ses douleurs, ses …

« Fi ghayeheb el hob » (Dans les ténèbres de l’amour), roman de Ahlem El Gueder : Chute dans les flammes !

Il y a de l’amour, beaucoup d’amour, dans ce roman au titre fort expressif  «Fi gayeheb el hob» (Dans les ténèbres de l’amour), même si son auteure, la jeune poète et romancière pleine de promesses, Ahlem El Gueder,  nous signifie, dans une espèce d’épigraphe liminaire (p. 11), avant même que son appareil narratif ne se mette en branle, que  cette …

Suaire de l’Aimé, recueil en français de Jihen SOUKI : Écrire comme on rêve

L’émotion, c’est-à-dire la substance de toute l’entreprise de création verbale de Jihen Souki, est aussi dans ce silence qui devance la parole poétique ou qui lui succède et où elle est encore, comme chez Georges Shehadé, Lionel Ray, Michel Collot ou d’autres, vibration intérieure, pensée spirituelle, élan affectif ou, enfin, continuité discrète, invisible, au-delà des mots du texte, dans le …

« Nahj anjletra » (Rue d’Angleterre), roman en arabe de Maya Ksouri : Diagnostic d’un échec annoncé

Par-dessus l’histoire qui y est savamment narrée non sans suspense et quelques effets de surprise, « Nahj Anjletra » (Rue d’Angleterre) nous semble enchâsser une réflexion sous-jacente sur le problème du roman politique. Lequel constitue, on le sait, un mode romanesque bien plus difficile et délicat à écrire que les romans ordinaires racontant la vie, l’amour et la mort. Car, en essayant …

Hommage à la stylisticienne, poète et cavalière, Laurence Bougault : Mourir à l’insu de ses rêves

Comme son inspirateur Arthur Rimbaud, sa référence de prédilection, en plus de ses brillantes recherches académiques, beaucoup de poésie … Comme lui, elle a aimé aussi les routes, les pays lointains et le risque. Laurence Bougault était  professeur des universités à Rennes II, en France, chercheuse de bonne renommée, présidente de «L’Association Internationale de Stylistique» (AIS) dont elle est la …

«Jamr.. wa maâ», roman de Emna Rmili: «Chronique des années de braise»(*)

Que dire encore de ce roman qui n’ait été dit dans sa longue préface ou dans les articles de journaux ? Ecrit  par l’universitaire tunisienne Emna Rmili et édité, en 2019,  par «Dar El Janoub», dans la prestigieuse collection «Oyoun El Moassara» (220 pages), il a déjà, en effet, suscité l’intérêt des critiques et fait couler beaucoup d’encre. Car, après …

« El Awghad » , recueil de nouvelles de Rawene Ben Regaya Contre l’empire des machos Il y a un vrai bonheur dans la lecture de ce recueil de nouvelles entre tous remarquable, écrit par la jeune nouvelliste tunisienne Rawene Ben Regaya et publié cette année, à Tunis,  par Dar El Kitab. Intitulé, non sans quelque ironie ou, même, quelque provocation,  « El …

« A perte de voix », recueil de nouvelles de Joëlle Gardes : Les mots de la littérature face à l’usure du temps

Joëlle Gardes, comme elle aimait signer ses livres de création, ou Joëlle Gardes Tamine, telle que les universitaires et  chercheurs la connaissent,  s’est éteinte en septembre 2017, à l’âge de 72 ans. Elle était professeur émérite à l’Université de la Sorbonne, après avoir dirigé durant de nombreuses années la Fondation Saint-John Perse, immense poète français sur l’œuvre de qui elle …

1...345Page 4 De 5

Editorial

Edition Papier

Nécrologie