L’armée nationale est prête à déployer, dans tous les gouvernorats, un hôpital de campagne pour remédier au manque de l’effectif du personnel médical et paramédical, a affirmé Brahim Bertégi, ministre de la Défense nationale.

Présidant mercredi, à Sfax, la cérémonie de mise à l’eau du patrouilleur militaire « Dougga 214 », Bertégi a souligné que l’armée tunisienne est prête pour la lutte contre la propagation du Coronavirus à Tataouine en intensifiant la campagne de vaccination.

Il a indiqué que des allocations financières suffisantes ont été consacrées à l’acquisition immédiate des vaccins du marché mondial.

Le gouvernement déploie de grands efforts sur les plans diplomatique et logistique, en coordination avec les hommes d’affaires, en vue d’accélérer l’acquisition des vaccins, a-t-il déclaré.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire