Chaque jour, et depuis que la pandémie s’est déclarée, des files d’attente se font devant aussi bien les grands espaces et les boutiques que devant les agences bancaires et postales. Si devant les centres commerciaux, ce procédé est inévitable (bien que le commerce en ligne commence à se développer), pour le second cas, on peut éviter ce genre de problèmes puisque les DAB existent partout et qu’on peut retirer de l’argent d’une façon sécurisée et à toute heure de la journée et de la nuit. Et de plus, on peut retirer juste ce dont on a besoin. Mieux encore, on peut faire ses emplettes et payer ses redevances par chèque ou, pour ceux qui n’ont pas de chéquiers, par carte bancaire ou postale. Il suffit que les commerçants soient équipés d’un terminal universel qui accepte les cartes de toutes les institutions financières. Ainsi, d’une pierre on ferait deux coups. La sécurité pour tout le monde et on n’aurait plus des milliards en billets de banque qui circulent. Tout le monde serait gagnant.

T.B.

  • Humeur | Nos pauvres routes

    L’état de nos routes est sujet à deux types de dégradation : la première est matérielle, p…
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire