Dans certaines cités du gouvernorat de Ben Arous, la vente illégale de l’eau destinée à la consommation humaine est devenue un créneau qui rapporte beaucoup d’argent.  Des habitants vendent l’eau provenant des puits qu’ils ont creusés dans leurs maisons à des prix défiant toute concurrence. Ces derniers font croire à ceux qui l’achètent que c’est une eau de source naturelle, alors que c’est loin d’être le cas. Non contrôlée, elle pourrait provoquer des intoxications, notamment chez les enfants. Un contrôle du ministère de la Santé s’impose !

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire