Devant un public nombreux de fans , Lamine Nahdi s’est produit sur la scène de Sidi Dhaher, lors de la soirée du mercredi 27 juillet, pour présenter sa nouvelle création «Nmout aalik».

Cette nouvelle création est présentée pour la première fois à Sousse et en Tunisie après avoir été présentée en France et au Canada.

Ce comédien chevronné s’est présenté au début du one man show — avec un air humoristique — en tant qu’un individu de la société, chômeur  disposant de plusieurs attestations de pauvreté. Heureusement, sa femme travaille dans trois fonctions, mais n’arrive pas à subvenir aux besoins de la famille.

Lamine Nahdi a du talent et de la classe confirmés, il n’hésite pas à faire rire le public par ses dialogues imaginaires avec des individus de l’entourage social, entre autres le menuisier, l’enseignant, les voisins… Il parle dans ses dialogues de divers problèmes et événements sociaux, dont la révolution, le suicide, la dégradation et la baisse du niveau de la langue arabe, surtout écrite.

Il parle des rumeurs et des événements infondés et non réels existants dans les médias sociaux avec un jeu de mots très subtil, forçant le public à rire. Il a évoqué, notamment, le problème de la vie des partis et de la liberté d’expression, le problème des extrémistes religieux, habillés de robes  ou de djellabas ,ayant une grosse barbe  et armés d’un long poignard, et ce, avec une touche humoristique très caractérisée et une voix qui s’adapte à tous ses interlocuteurs imaginaires  avec un  dialogue malicieux et moqueur.

Disons que ce one man show a vraiment capté l’attention des fans depuis le début jusqu’à la fin pour présenter les séquences d’un dialogue franc avec des individus imaginaires, autour des problèmes actuels de notre société et  incitant le public de fans au rire. Un one man show très instructif, destiné à critiquer les abus, les phénomènes et les évènements actuels  de notre société.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Culture

Un commentaire

  1. Wissem

    30/07/2022 à 19:44

    Hhhhhhhhh !!! Une critique complètement déconnecté de la réalité alors que Lamine Nahdi est juste en train de mettre fin à ça carrière avec ce pseudo spectacle qui s’avère être un fiasco total…

    Répondre

Laisser un commentaire