Dès son démarrage en juillet dernier, le programme de lutte contre les accidents de la route intitulé «Vacances en sécurité», a été axé, dans sa première phase, sur le port de la ceinture de sécurité et l’excès de vitesse. Une baisse des accidents de la route a été observée, selon M. Mourad Jouini, commissaire supérieur de police, qui a ajouté que « dans le  volet statistique, l’objectif était d’atteindre une diminution de 25% des blessés par rapport aux trois années précédentes et, à ce jour, le but est dépassé en enregistrant au niveau accidents -49% et au niveau des tués -33% ».

Notre interlocuteur a ajouté que « cet objectif a été le fruit de plusieurs campagnes de sensibilisation dans tous les gouvernorats de la Tunisie, via les associations et avec la contribution des comités régionaux de la sécurité routière et l’Observatoire qui a fourni des outils didactiques  pour bien sensibiliser les automobilistes durant  cette campagne».

Quant à la deuxième étape, qui a commencé le 1er août 2020, elle a été consacrée aux accidents des motos et au port du casque. Des actions de sensibilisation ont concerné, d’abord, le tissu associatif, tout en respectant les consignes sanitaires  du Covid-19. Les médias ont été invités à mettre la main à la pâte avec le comité de pilotage du programme national «Vacances en sécurité», pour bien maintenir les diminutions enregistrées et épargner le maximum de vies sur nos routes.

Charger plus d'articles
Charger plus par Sabrine AHMED
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire