Les dirigeants étoilés se sont rabattus sur l’école brésilienne en nommant Jorvan Vieira au poste d’entraîneur. A 67 ans, ce médecin, reconverti en entraîneur, est un vieux connaisseur du continent africain… depuis les années 1980.

Son nom ne dit peut-être pas grand-chose même pour les observateurs les plus avertis. C’est que Jorvan Vieira s’est éloigné des terrains depuis six ans déjà. Le dernier team qu’il a entraîné est la sélection nationale koweïtienne, qu’il a dirigée durant la saison 2013-2014. Ni les six ans de chômage de Jorvan Vieira ni son âge d’ailleurs (67 ans) n’ont dissuadé Ridha Charfeddine à le recruter. En effet, l’Etoile du Sahel a annoncé dimanche avoir engagé Jorvan Vieira comme premier entraîneur de l’équipe senior de football pour une année renouvelable. Il sera assisté par le Portugais  João Filipe Silvano (33 ans) qui, lui aussi, a signé un contrat d’une année renouvelable.

Jorvan Vieira connaît bien le continent africain pour l’avoir côtoyé depuis la saison 1983-1984, quand il avait pris les rênes des FAR Rabat avec qui il a remporté le championnat du Maroc et la Coupe du Trône. Il a également entraîné Tihad Sportif de Casablanca, l’IR Tanger et le Wydad de Casablanca, puis la sélection nationale marocaine en 1984. Après des années passées en Asie, il retourna sur le continent africain lors de la saison 2012-2013, quand il avait pris les destinées d’Ezzamalek SC. Médecin reconverti en entraîneur, ce vieux routier de l’Afrique retrouve, à 67 ans, une seconde jeunesse sur le banc de l’Etoile du Sahel.

Retour aux affaires de Jalel Krifa 

Le président de l’ESS a renforcé son équipe dirigeante par un ancien de la boîte, Jalel Krifa, qui revient aux affaires au poste de directeur sportif, avec pour mission de remettre de l’ordre dans la maison. Le retour de Jalel Krifa s’inscrit dans le cadre de la réorganisation administrative qui entoure l’équipe première de football. En ce sens, Mohamed Letaïef a été nommé comme nouvel accompagnateur de l’équipe senior. Il sera assisté par l’ancien joueur, Anis Nasri, sachant qu’Amine Chermiti a décliné l’offre de Ridha Charfeddinne d’intégrer la nouvelle équipe dirigeante. C’est qu’à 32 ans, Amine Chermiti est tenté de prolonger sa carrière pour au moins une saison supplémentaire à l’étranger. La dernière saison, Chermiti a endossé le maillot de l’équipe indienne, Mumbai City.

Une large victoire en amical

Après avoir signé le contrat, le nouvel entraîneur étoilé a assisté au match amical qui a opposé son équipe à l’Espoir Sportif de Hammam-Sousse. La présence du nouveau coach a suffi pour booster les joueurs étoilés qui ont remporté une large victoire sur le score sans appel (6-0).

Avec la nomination d’un nouveau staff technique, l’ESS met fin à une longue période d’intérim qui a duré tout l’été. C’est que Ridha Charfeddine a passé tout l’été à attendre Roger Lemerre qui est finalement venu le temps d’un week-end avant de repartir en Belgique. Avec la nomination de Jorvan Vieira, c’est une nouvelle page qui s’écrit.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire