L’équipe de Tunisie disputera le premier tour du mondial d’Australie ( du 1er au 11 octobre 2019 ) dans le groupe «F» en compagnie de la Slovaquie, du Japon et du Costa Rica «C’est un groupe  facile et à la portée de notre équipe nationale. Mais il faut bien se préparer pour s’imposer et prendre le meilleur sur tous nos adversaire dont l’équipe de Slovaquie, jugée adversaire redoutable», a fait savoir le directeur technique de la Fédération tunisienne de mini-foot, Najeh Kacem.

Rassemblements
Composée de 20 joueurs et de 5 gardiens de but, l’équipe de Tunisie entamera les préparatifs pour le mondial à la fin de ce mois par un premier rassemblement de 2 jours à Sousse . Elle aura à effectuer ensuite 4 stages de 10 jours chacun dans les complexes sportifs de Kerkenna et d’Ain Soltane». Nous avons évité la programmation de ces stages dans des hôtels pour des raisons financières et pour une meilleure concentration des joueurs», a confié le DTN qui ajouta qu’un quatrième et dernier stage de 10 jours  est programmé en Australie .

Tests
Parallèlement aux stages, l’équipe de Tunisie aura à disputer 4 matches amicaux contre des équipes chevronnées ayant pratiquement le même style de jeu que ses adversaires du groupe. A commencer par l’Ukraine dont le style ressemble beaucoup à celui de la Slovaquie. Et pour préparer le match contre le Japon, l’équipe de Tunisie rencontrera amicalement le Guatemala. Les deux autres matches amicaux, elle  les disputera en Australie contre des équipes qualifiées pour le Mondial». Nous avons établi un programme de préparation adéquat et selon nos moyens. Nous sommes convaincus qu’il donnera ses fruits. Notre équipe nationale sera fin prête.Elle terminera le premier tour en tête de son  groupe. Et elle sera capable d’éliminer le Mexique, probablement son adversaire aux huitièmes de finale». a précisé Najeh Kacem.

Le carré d’as
Le groupe «H» composé du Brésil, des USA, de l’Argentine et de l’Afrique du Sud, parait très difficile mais spectaculaire. Les pays arabes tels que l’Arabie Saoudite, la Libye, l’Irak joueront dans des groupes plus faciles que celui de notre équipe nationale. Mais nos joueurs, plus expérimentés et rodés par les différentes participations, seront en mesure de jouer les premiers rôles dans ce mondial». Notre équipe partira avec les faveurs des pronostics.Elle pourra atteindre le carré d’as avec probablement la République Tchèque, la Roumanie et le Brésil», a conclu le DTN Najeh Kacem.
S.K

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Dossier du Lundi

Laisser un commentaire